8-9 mai: Journées du souvenir et de la réconciliation en l'honneur des morts de la Seconde Guerre mondiale

8-9 mai: Journées du souvenir et de la réconciliation en l'honneur des morts de la Seconde Guerre mondiale

191
Ukrinform
La Seconde Guerre mondiale a considérablement influencé le destin de l'humanité. Durant 6 années, ce sont 61 pays et 110 millions de personnes qui auront participé au conflit le plus meurtrier de l'Histoire, qui a coûté la vie à plus de 50 millions de personnes.

L'Ukraine a participé à la Seconde Guerre mondiale, comme la quasi-totalité des pays européens et subi d'importants dégâts économique et humains au pays. On estime qu'au moins 5 millions de civils Ukrainiens et un million et demi de soldats en sont morts, pour 2,3 millions de personnes déportées en Allemagne dans le cadre du travail forcé, sur une population de 41 millions d'habitants.

Parmi ces millions de citoyens ukrainiens, ce sont également 900 000 juifs, victimes de la répression nazie et de ce que les historiens ont appelé la Shoah par balle : l'élimination systématique des juifs ukrainiens par les einsatzgruppen le long de l'avancée allemande.

En 1945, on dénombrait 125 000 orphelins en Ukraine, dont 21 000 se sont retrouvés sans abris, la plupart d'entre eux vivant dans des sous-sols de bâtiments, des gares ou errant de ville en ville.

Aujourd'hui, de nombreux monuments nous rappelle, dans chaque pays, le nombre de victimes, soldats et civils, victimes de ce génocide humain que fut la seconde guerre mondiale.

Le 24 novembre 2004, à l'approche du 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, l'Assemblée générale des Nations Unies a déclaré les 8 et 9 mai Journées du souvenir et de la réconciliation, laissant la possibilité aux États membres d'avoir leur propre Journée de la victoire, mais proposant d'instituer chaque année l'un ou les deux jours pour se souvenir de tous ceux qui ont péri durant la Seconde Guerre mondiale.

L'instauration du 8 mai comme jour de de commémoration en Ukraine est récent. Ce n'est qu'en 2014 que l'Ukraine s'est aligné sur les célébrations européennes comme le fait toute l'Europe (défini par la loi de l'Ukraine sur la "perpétuation de la victoire sur le nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale durant les années 1939-1945"). Elle associe à présent les deux journées, à la fois en raison de la force d'un tel événement, mais aussi pour poursuivre la tradition et se tourner résolument vers l'Europe dans un souvenir commun.

Au cours de ces deux journées, on honore la mémoire des victimes, civiles et militaires, de la guerre, des crimes de guerre, des déportations et des crimes contre l'humanité commis par l'Allemagne nazie et ses alliés, en arborant symboliquement une fleur de pavot. Allégorie de l'empreinte sanglante laissée par une balle.

De nombreux événements commémoratifs et solennels sont prévus à travers tous le pays les 8 et 9 mai.

kh

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-