Journée de l'écriture et de la Culture slaves

Journée de l'écriture et de la Culture slaves

220
Ukrinform
Chaque année, le 24 mai, tous les pays slaves commémorent les saints Cyril et Méthodus, en même temps qu'ils célèbrent la Journée de l'écriture et de la culture slaves. En Ukraine, un jour férié a été établi, conformément à un décret présidentiel du 17 septembre 2004, pour rendre hommage aux deux saints, que la tradition religieuse orthodoxe considère comme « Egaux-aux-apôtres » et protecteurs de l'Europe, et qui ont joué un rôle de premier plan dans le développement et la promotion et la formation de l'écriture et de la culture slaves.

Cyril (827-869) et Methodius (815-885) sont, selon la tradition religieuse, deux frères d'origine bulgare nés dans la ville macédonienne de Thessalonique (aujourd'hui en Grèce) dans la famille d'un seigneur de guerre. Contrairement à Cyril, qui aurait dès son plus jeune âge montré des valeurs umanistes, son frère aîné aurait été soldat mais, non satisfait par la vie qu'il menait, il entra dans les ordres avant d'être nommé abbé d'un monastère d'Asie Mineure. Les frères ont consacré une longue partie de leur vie à des activités éducatives, traduisant les livres liturgiques et l'évangile en langue slave, écrivant eux-mêmes des ouvrages, prêchant l'orthodoxie, s'opposant au puissant clergé catholique allemand et ouvrant des écoles dans les paroisses pour former des étudiants. Ils sont considérés comme les pères de l'alphabet slave ancien, qu'ils ont longuement modifié, adapté, normalisé.

L'écriture glagolitique, dont Cyril est supposé être l'auteur, constitue la base du cyrillique. Les alphabets de nombreux peuples slaves sont issus de cette base orthographique. Les Roumains et les Moldaves eux-mêmes utilisaient jusqu'à peu l'alphabet cyrillique, avant de choisir la calligraphie latine. En octobre 2017, le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a également signé un décret sur le transfert de la langue kazakhe à l'alphabet latin.

Cette année, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine, après avoir rencontré l'historien et journaliste polonais Ziemowit Szczerek, a écrit sur sa page Facebook qu'il serait utile à l'Ukraine d'ouvrir elle aussi le débat sur l'introduction de l'alphabet latin dans le pays, conjointement à l'alphabet cyrillique.

Parmi les pays slaves, le cyrillique est actuellement utilisé par l'Ukraine, la Biélorussie, la Russie, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie, la Bulgarie et la Bosnie-Herzégovine.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-