Aujourd’hui, c’est la Journée de commémoration des victimes de Babyn Yar

Aujourd’hui, c’est la Journée de commémoration des victimes de Babyn Yar

135
Ukrinform
Aujourd’hui, le 29 septembre, le monde commémore les victimes de Babyn Yar, un des symboles de l’Holocauste.

Les 29 et 30 septembre 1941, dans la ville de Kyiv occupée, les nazis ont effectué la première exécution de civils non armés. Au total, du 29 septembre au 11 octobre 1941, ils ont tué la quasi-totalité de la population juive de la ville-plus de 50 000 hommes, femmes et enfants. Près de 34 000 personnes ont été tuées au cours des deux premiers jours du massacre. Les 1er, 2, 8 et 11 octobre, ils ont fini par retrouver et abattre ceux qui n’avaient pas obéi à l’ordre de se présenter au ravin de Babyn Yar.

La raison de ce massacre fut le mensonge flagrant sur la participation des juifs aux explosions sur le Khreshchatyk, qui avaient tué de nombreux soldats et officiers de la Wehrmacht. C’est Babyn Yar, un ravin au nord-ouest de Kiev, long de deux kilomètres et demi, atteignant parfois 50 mètres de profondeur, qui a été choisi comme lieu des exécutions de masse. Au bout du chemin, une porte avait été construite par laquelle les personnes passaient par groupes de 30 à 40. Auparavant, ils avaient été forcés de se déshabiller et de laisser leurs effets personnels, puis les soldats conduisaient les victimes par les sentiers jusqu’au bord du ravin. De l'autre côté étaient assis des mitrailleurs. Les corps de ceux qui étaient abattus dévalaient la pente jusqu’au fond. Après que le fossé était rempli de 2 à 3 couches de cadavres, ils les recouvraient de terre jetée d'en haut.

Au total, pendant la seconde guerre mondiale, plus de 100 000 personnes sont mortes à Babyn Yar. Parmi eux: des Juifs, des Roms, des Karaïtes, des prisonniers de guerre soviétiques, des membres du mouvement de résistance national ukrainien, des patients de la clinique psychiatrique et des représentants d'autres groupes nationaux ou sociaux jugés «insignifiants». Le massacre de Babyn Yar s'est poursuivi jusqu'à la libération de la capitale ukrainienne des envahisseurs nazis.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>