Les faits intéressants de l’histoire du drapeau ukrainien

Les faits intéressants de l’histoire du drapeau ukrainien

Ukrinform
À la veille du jour de l'indépendance, Ukrinform a exploré la tradition consistant à combiner les couleurs bleu et jaune et le symbolisme du drapeau ukrainien.

Le drapeau ukrainien aux temps anciens……

La combinaison du bleu et du jaune est apparue pour la première fois sur le blason de Lviv: le roi Danylo de Galicie a offert à la ville, fondée en 1256, un blason représentant un lion jaune sur fond bleu.

L'or et l’azur sont officiellement utilisés dans les armoiries du royaume de la Rus’ depuis le XIVe siècle. De plus, ces couleurs sont présentes sur les blasons de la noblesse locale, princes, comtes...

Les étendards des cosaques de la Sitch des Zaporogues aussi avaient souvent une combinaison de bleu et de jaune, en particulier depuis le 18ème siècle. Sur ces étendards, on voyait généralement la figure d'un cosaque vêtu d'or ou de pourpre.

Pendant le «printemps des peuples» révolutionnaire de 1848, le Conseil suprême de la Rus’ à Lviv rétablit l'utilisation des armoiries de l’État de Galicie-Volhynie des XIIIe et XIVe siècles, ainsi que des drapeaux combinant le bleu et le jaune. .

Dans son tableau «Les Cosaques écrivent une lettre au sultan turc» (1891), le peintre russe né en Ukraine, Ilya Répine, dissimula des drapeaux jaune-bleu et rouge-noir sur des lances au-dessus de la tête des Cosaques. Pendant tout son travail sur ce chef-d’œuvre, le peintre était conseillé par le célèbre historien des Cosaques ukrainiens Dmytro Yavornytsky. C’est à partir des pièces de la collection de Yavornytsky que Répine a peint la plupart des munitions, des armes et autres accessoires cosaques, y compris les drapeaux.

À l’époque du combat pour l’Ukraine indépendante…..

C’est après la révolution de février 1917, le 16 mars 1917, que des drapeaux bleu-jaune ukrainiens sont apparus publiquement à Kyiv, Odessa et Kharkiv pour la première fois. L’ukrainisation des unités de l'armée tsariste sur les fronts de la Première Guerre mondiale et de la flotte de la mer Noire s'est déroulée sous les drapeaux ukrainiens.

La création de la Rada centrale a été annoncée le 17 mars 1917 et, à partir de ce moment-là à Kyiv, des drapeaux bleu-jaune ont commencé à apparaître publiquement en tant que drapeaux nationaux. Le premier président de l'Ukraine, Mykhaylo Hrouchevsky, a approuvé une telle combinaison de couleurs en tant que drapeau officiel du pays.

Sous ce drapeau, des jeunes Ukrainiens près de Kruty et les combattants de l'armée ukrainienne galicienne se sont battus contre les bolcheviks russes, à la fois pendant la guerre ukraino-polonaise et sur le front anti-bolchevique, car le drapeau de la République populaire d'Ukraine occidentale était bleu-jaune.

À ce jour, les débats sur la disposition des couleurs se poursuivent, et deviennent parfois aigus:- la couleur supérieure du drapeau moderne est le bleu, mais le jaune ne devrait-il pas être «comme dans l'UNR» - en haut? Les chercheurs modernes partent du fait qu’aucun document officiel n’approuverait l’ordre du placement des couleurs dans la République populaire ukrainienne. Sur les cartes postales en couleur de cette époque, les deux options sont constatées.

Au début des années 1940, l'aile révolutionnaire de l'Organisation des nationalistes ukrainiens sous la direction de Stepan Bandera, chercha à développer son propre symbolisme rouge-noir, afin de se distinguer de l'OUN sous la direction d'Andriy Melnyk, qui utilisa le drapeau bleu et jaune et les armoiries de l'OUN, un trident doré avec une épée.

Du 15 mars à la fin du mois de mai 1939, l’État des Carpates ukrainiennes est apparu et s’est battu pour l’indépendance sous le drapeau bleu et jaune.

.. À l'époque soviétique ...

En Union soviétique, l’usage ou même la possession d’un drapeau bleu et jaune était considéré comme un crime et sévèrement puni. Les rapports du KGB pour les années 1950-1980 signalaient régulièrement avoir vu le drapeau suspendu dans les colonies ukrainiennes.

Dans la nuit du 1er mai 1966, Viktor Kuksa, âgé de 26 ans, et Georgy Moskalenko, âgé de 28 ans, ont accroché un drapeau jaune et bleu sur le bâtiment de l'Institut d'économie nationale de Kyiv. Tous deux ont été condamnés à des peines de prison, mais même après l’indépendance de l’Ukraine, ils ont attendu des années avant d’être réhabilités.

Le 30 décembre 1967, à Dnepropetrovsk, sur l'avenue centrale, des personnes non identifiées avaient arboré un drapeau bleu et jaune, un trident était dessiné avec un crayon sur la hampe et l'inscription était libellée comme suit: «L'Ukraine n'est pas encore morte, ni sa liberté, ni sa gloire».

Le 21 février 1976, un drapeau jaune et bleu est même apparu sur le Khreshchatyk, sur le toit de la maison n° 21.

Le 22 juillet 1976, à Montréal, aux XXI èmes Jeux Olympiques lors d’une compétition des équipes de handball de l'URSS et de la Roumanie, un étudiant de Toronto, Lubomir Shukh, a hissé le drapeau ukrainien. Pour ce geste, il a été chassé du stade.

Et cinq jours plus tard, au cours de la demi-finale de football opposant les équipes nationales de la RDA et de l'URSS, 150 Ukrainiens ont accroché une affiche «Liberté pour l’Ukraine». Au cours de la seconde moitié de la session, Danylo Mihal, un jeune Canadien d’originaire ukrainienne, a couru sur le terrain en chemise brodée et avec un drapeau bleu et jaune, en criant «Liberté pour l’Ukraine» et en exécutant des pas de danse du hopak.

Le 26 avril 1989, Yuri Voloshchak, un bénévole du Lions clubs, a pour la première fois brandi le drapeau national lors d'un rassemblement organisé pour commémorer l'anniversaire de la catastrophe de Tchornobyl sur la place principale de Lviv.

Et à l’époque de l’État ukrainien moderne…..

Lors de la Journée du drapeau national, nous rappelons le moment historique de l’adoption officielle du drapeau national à la Verkhovna Rada le 24 août 1991.

Le 28 janvier 1992, le drapeau bleu et jaune a officiellement été approuvé comme symbole national de l'Ukraine. En août 2004, le Président a signé un décret instituant la Journée du drapeau national de l'Ukraine, célébrée chaque année le 23 août. À Kyiv, au niveau municipal, la Journée du drapeau national de l'Ukraine est célébrée également le 24 juillet. C'est ce jour-là, en 1990, qu'un drapeau bleu et jaune a été hissé au-dessus de l'hôtel de ville de Kyiv.

L’hiver 2013-2014, le drapeau ukrainien était hissé en dessus du Maidan lors de la Révolution de la dignité.

Le 17 avril 2014, Volodymyr Rybak, député du Conseil municipal de Horlivka, tenta de retirer le drapeau des séparatistes pour réinstaller à sa place le drapeau ukrainien. Le jour-même, il a été enlevé par des inconnus. Deux jours plus tard, des pêcheurs locaux ont retrouvé son corps portant des traces de torture dans la rivière Siversky Donets. Le 20 février 2015, il a reçu le titre de héros de l'Ukraine (à titre posthume). Les auteurs de ce crime se cachent maintenant sur le territoire de la Fédération de Russie.

Cependant, en Russie, on connaît bien le drapeau ukrainien. Le 20 août 2014, le grimpeur urbain ukrainien Mustang Wanted peint en bleu la moitié supérieure d'une étoile dorée sur un gratte-ciel de Moscou, la rendant ainsi «ukrainienne» (soit dit en passant, un an plus tard, le drapeau ukrainien a été de nouveau hissé sur le même bâtiment).

Un drapeau jaune et bleu a été hissé sur les bâtiments de l'aéroport de Donetsk tout au long de sa défense. L'ennemi abattait les drapeaux, mais les «cyborgs» remettaient toujours à sa place le symbole de l'État ukrainien. Le 23 août 2014, le drapeau a été placé par les soldats du troisième régiment séparé des forces spéciales. Depuis, deux fois par an, le Jour du drapeau de l’État et celui de l’unité militaire, ce drapeau légendaire de l’aéroport de Donetsk est placé au-dessus de l'unité militaire de Kropyvnytsky. Le 16 octobre 2014, le drapeau ukrainien avait été déployé sur le bâtiment de l'aéroport par des «cyborg» de la 79e équipe aéromobile distincte de Mykolaiv. Le drapeau jaune et bleu est resté hissé sur le point le plus élevé de l'aéroport - la tour de contrôle, jusqu'à ce que l'ennemi ait détruit la tour elle-même.

Le 9 août 2019, les patriotes ukrainiens locaux ont levé le drapeau ukrainien sur le territoire temporairement occupé de la Crimée à Sudack, à la mémoire des quatre militaires ukrainiens tués à Pavlopil. Auparavant, le 17 décembre 2018, le drapeau avait été levé sur le cap Foros en l'honneur des 24 marins ukrainiens capturés et détenus à Moscou.

Olexandre Volynsky, Kyiv

eh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-