Diamond Princess : 218 personnes contaminées par coronavirus

Diamond Princess : 218 personnes contaminées par coronavirus

Ukrinform
Depuis lundi 3 février, 3.600 personnes sont confinées à bord du Diamond Princess, navire de croisière mis en quarantaine au large de Tokyo (Japon).

Cette information a été communiquée par le ministère de la Santé du Japon.

Le ministère de la Santé japonais a annoncé 44 nouveaux cas de contamination jeudi 13 février, après des tests menés sur 221 personnes. Ainsi, 218 occupants du navire ont été infectés sur les 3.711 personnes initialement à bord.

Mis à l'eau en 2004, le Diamond Princess est l'un des 19 navires de croisières d'une vaste flotte appartenant à l'opérateur américain Princess Cruises. Ce géant des mers peut accueillir jusqu'à 3.770 personnes, dont 2.670 passagers. Sa zone de navigation est circonscrite à l'Asie et il propose notamment des séjours de plusieurs jours voire plusieurs semaines

Après quatorze jours de voyage prometteur, le rêve a pris fin le 3 février lorsqu'un passager de 80 ans, débarqué du navire à Hong Kong quelques jours plus tôt, a été détecté positif.

Alors placé en quarantaine, d'une façon préventive le samedi 1er février à Naha, sur l'île japonaise d'Okinaw, le Diamon Princess est alors isolé au large de Tokyo, deux jours plus tard et depuis les cas se démultiplient.

En l'espace de quelques jours seulement, huit personnes sont diagnostiquées puis bientôt 60. Dorénavant ce sont 218 malades qui se trouvent à bord du Diamond Princess.

Selon les informations, dont le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine dispose à ce stade, 25 Ukrainiens se trouvent à bord du Diamond Princess. Parmi eux, deux sont déjà positifs au coronavirus.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-