Aujourd’hui, l’Ukraine rend hommage aux liquidateurs de la catastrophe de Tchornobyl

Aujourd’hui, l’Ukraine rend hommage aux liquidateurs de la catastrophe de Tchornobyl

Ukrinform
La journée a été instituée par le décret présidentiel du 10 novembre 2006, en souvenir de l'achèvement le 14 décembre 1986 de la construction du sarcophage au-dessus du quatrième réacteur détruite de la centrale nucléaire de Tchornobyl.

Dans la nuit du 26 avril 1986 et dans les mois qui suivirent, un million d’hommes, appelés « liquidateurs», ont été lancés contre le réacteur de Tchornobyl en feu pour éteindre l’incendie, pour recouvrir les ruines de la centrale explosée par un sarcophage, improvisé en conditions de radioactivité terrifiante, et pour effacer les conséquences de la catastrophe partout : à la centrale, dans les villages, sur les routes, dans les champs. Forcés à combattre les radionucléides à mains nues, des dizaines de milliers des liquidateurs sont morts et continuent de mourir.

En août 1986, la décontamination de la centrale et l'isolation du réacteur commençaient. C'est dans ce périmètre que les niveaux de radioactivité étaient les plus élevés. Les véhicules étaient recouverts de plaques de plomb pour protéger leur équipage. Les liquidateurs travaillaient dans une radioactivité si élevée qu'ils ne pouvaient rester sur place que quelques minutes voire secondes. De plus, des morceaux de graphite qui entouraient les barres de combustible du réacteur en avaient été expulsées lors de l'explosion et étaient éparpillés sur le toit de la centrale et dans ses environs. Ces gravats hautement radioactifs ne pouvaient être récupérés par des êtres humains sans sacrifier leur santé. Dans de telles conditions, des robots téléguidés ont été choisis pour procéder au nettoyage, mais la radioactivité était si élevée qu'ils tombaient en panne après quelques missions. La dernière solution était donc d'envoyer des hommes pour effectuer ce travail. Ces liquidateurs, par la suite appelés « bio-robots » ou « « robots verts » (à cause de la couleur de leur uniforme) », se relayaient à peu près toutes les 30 secondes. Leur mission était de jeter les gravats radioactifs dans des bennes ou dans le réacteur détruit à l'aide de pelles ou, quand il n'y en avait plus, à la main

Pour éviter la propagation des radiations en décembre 1986, le réacteur détruit a été recouvert d'un « sarcophage » spécial.

En juillet 2019, une nouvelle arche de confinement destinée à recouvrir les débris radioactifs du réacteur accidenté de la centrale de Tchornobyl en Ukraine, théâtre d'un des plus graves accidents nucléaires de l'histoire, a officiellement été mise en service mercredi et placée sous le contrôle des autorités.

Construite par le consortium français Novarka, coentreprise des groupes français Bouygues et Vinci, la structure de 108 mètres de haut et d'un poids de 36 000 tonnes a été mise en place en 2016 avec plusieurs années de retard, puis achevée en décembre 2018.

Son coût, soit plus de 2,2 milliards de dollars, a été financé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et par la communauté internationale.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-