Ukraine : L’UNESCO envoie une mission d’experts pour soutenir les enseignants ukrainiens

Ukraine : L’UNESCO envoie une mission d’experts pour soutenir les enseignants ukrainiens

Ukrinform
Alors que la mission d’experts dépêchée par l’UNESCO en Ukraine commence, l’Organisation et les membres de sa Coalition mondiale pour l’éducation continuent de collaborer pour garantir la continuité de l’apprentissage dans le pays.

Selon un communiqué publié sur le site de l’UNESCO, les experts de l’organisation seront présents en Ukraine du 26 au 29 septembre afin d’assurer la bonne mise en œuvre des mesures d’urgence prises par l’Organisation depuis le début de la guerre et de recenser les besoins supplémentaires des acteurs sur le terrain.

D’après les autorités nationales, 2243 établissements d’enseignement ont été endommagés et 285 détruits dans le pays depuis le 24 février 2022, date du début de l’offensive russe contre l’Ukraine. Plus de 40 % des établissements d’enseignement ukrainiens ont commencé la nouvelle année scolaire en ligne.

« L’éducation est un droit fondamental pour tous les enfants. Étant donné que la poursuite des combats qui endommagent les établissements d’enseignement continue d’empêcher de nombreux élèves ukrainiens de retourner à l’école, nous devons fournir des outils d’apprentissage à distance pour garantir la continuité pédagogique », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay.

Pour répondre à ces besoins, l’UNESCO a lancé un appel en direction de ses partenaires de la Coalition mondiale pour l’éducation au mois de mars, conduisant 25 membres à s’engager à apporter un soutien à cet égard, dont Google. Un partenariat entre l’UNESCO et l’entreprise, dont la création a été annoncée en mai et ratifiée lors du récent Sommet sur la transformation de l’éducation tenu à New York, prévoit d’aider les enseignants ukrainiens à continuer d’exercer leur profession. Google fournira au moins 43 000 Chromebooks et s’associera à des organisations locales pour former quelque 50 000 enseignants. Elle fournira également la licence Chrome Education Upgrade aux établissements scolaires afin qu’ils puissent configurer et gérer les appareils à distance. L’UNESCO, de son côté, veillera à la distribution du matériel en Ukraine et garantira le plein accès aux nombreuses ressources éducatives numériques de la Coalition.

« Après avoir financé la création d’une plate-forme en ligne pour réaliser les évaluations scolaires, l’UNESCO s’emploie à répondre à un autre besoin important exprimé sur le terrain, en outillant et en formant les enseignants. Je remercie Google pour son engagement. C’est un formidable exemple de la collaboration que le secteur privé et les institutions publiques peuvent mettre en place afin d’inventer et d’apporter des solutions en période de crise », a ajouté la Directrice générale.

La guerre fait payer un lourd tribut aux écoles et aux enfants

Depuis le début de la guerre, l’UNESCO entretient un dialogue permanent avec le Ministère de l’éducation et des sciences de l’Ukraine, et fournit une assistance technique en vue de protéger le droit à l’éducation et de placer l’éducation au centre de l’intervention humanitaire. En outre, elle mobilise des partenaires dans le cadre de sa Coalition mondiale pour l’éducation. L’Organisation martèle par ailleurs le message selon lequel les élèves, les enseignants et les établissements scolaires doivent être protégés contre toutes les formes d’attaque, ces derniers devant toujours être des lieux sûrs.

Par le biais de sa Coalition mondiale pour l’éducation, l’UNESCO a lancé un appel à ses partenaires. Vingt-cinq membres se sont engagés à soutenir l’éducation en Ukraine, et 15 ont déjà donné suite à leurs engagements en faveur des apprenants ukrainiens en fournissant des bourses, des accès gratuits à des cours accrédités, des traductions de contenus pédagogiques et un soutien psychosocial aux enseignants.

Voici quelques exemples :

  • Coursera a fourni à tous les établissements d’enseignement supérieur un accès gratuit à sa plate-forme Coursera for Campus afin de faciliter l’apprentissage en ligne dans des domaines tels que le commerce, la technologie et la science des données.
  • EdX a donné accès à plus de 1400 cours en ligne.
  • La Khan Academy a traduit ses cours de mathématiques et de sciences en ukrainien.
  • L’Université populaire fournit des bourses à 1000 étudiants ukrainiens pour leur permettre de poursuivre leurs études en ligne.
  • Avec l’aide du Japon, l’UNESCO a lancé une initiative sur la santé mentale et le soutien psychosocial afin d’assurer des interventions dans l’ensemble du système éducatif.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-