Les propagandistes russes diffusent une désinformation sur le sang de donneur infecté pour les forces armées ukrainiennes de la part de l'OTAN

Les propagandistes russes diffusent une désinformation sur le sang de donneur infecté pour les forces armées ukrainiennes de la part de l'OTAN

Ukrinform
Cette désinformation est basée sur une lettre fabriquée du chef du ministère ukrainien de la Santé au Premier ministre.

La chaîne russe Telegram Mash a diffusé de fausses informations selon lesquelles l'Ukraine aurait reçu des poches de sang pour les forces armées ukrainiennes de la part des pays membres de l'OTAN, et le VIH et l'hépatite y auraient été trouvés.

Comme l'a affirmé la chaîne Telegram, des pirates du groupe Kombatant ont réussi à obtenir une version électronique d'une lettre du ministre ukrainien de la Santé Viktor Lyashko au Premier ministre ukrainien Denys Chmygal, qui aurait déclaré que le ministère de la Santé avait demandé à recevoir 62 000 litres de sang des pays membres de l'OTAN pour des militaires ukrainiens blessés dans les régions d'Odessa, Mykolaïv, Dnipropetrovsk, Kharkiv et Zaporijia, mais le VIH et l'hépatite y ont été trouvés.

Cette fausse lettre indique que des spécialistes ukrainiens du ministère de la Santé avaient analysé de manière sélective le sang qui leur avait été donné en juillet-octobre 2022. Dans les échantillons du premier groupe, on a détecté 6,3 % d'échantillons avec le VIH, 7,4 % avec l'hépatite B et 3,2 % avec l'hépatite C. Dans le deuxième groupe : 5,9 %, 6,8 %, 3,1 % conformes.

Ces informations sont complétement fausses, ce qui a été officiellement démenti par le ministère ukrainien de la Santé. Le fait est que pendant la guerre, l'Ukraine n'a jamais reçu de sang de donneur de partenaires étrangers. Comme l'a informé le ministère de la Santé, l'État a mis en place un service national du sang qui fonctionne selon les normes européennes et permet aux patients de recevoir des composants de haute qualité et sûrs du sang des donneurs.

Depuis le début de la guerre, les citoyens ukrainiens assurent de manière fiable le «front des donneurs» et les dons planifiés soutiennent les réserves de sang. Le ministère de la Santé a noté que s'il y a un besoin urgent d'approvisionnement dans les centres de transfusion sanguine, les Ukrainiens répondent activement aux demandes et comblent ces besoins en quelques heures.

En outre, il a été souligné que l'Ukraine n'effectue pas de contrôles aléatoires - le sang et les composants sont obligatoirement testés en laboratoire.

Enfin, le ministère de la Santé a noté que la lettre publiée par la chaîne Telegram Mash ne répondait pas aux exigences de délivrance de documents officiels en Ukraine.

Le ministère de la Santé a également rappelé que l'initiative « Votre sang peut combattre. Devenez donneur », qui vise non seulement à encourager le don de sang, mais aussi à constituer un registre permanent de donneurs potentiels qui, si nécessaire, pourront reconstituer les réserves de sang et aider les militaires ukrainiens blessés, soutenir les capacités de défense du pays.

La ressource Russian Mash fait partie de la holding médiatique News Media. Selon des informations provenant de sources ouvertes, à différentes années de son existence, il était étroitement lié à l'État.

Dmytro Badrak

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-