Un homme politique russe a adopté une petite Ukrainienne kidnappée de la région de Kherson

Un homme politique russe a adopté une petite Ukrainienne kidnappée de la région de Kherson

Ukrinform
Sergei Mironov, chef de la faction du parti Russie juste à la Douma d'État de la Fédération de Russie, et son épouse ont secrètement adopté une petite fille de 10 mois kidnappée lors de l'occupation de la région de Kherson par les troupes russes.  Le nom et le prénom de la fille ont été changés.

Selon le journal d'opposition russe Vazhnye istorii (Histoires importantes), le député de 70 ans et son épouse ont adopté Margarita Prokopenko, 10 mois, vivait dans un orphelinat à Kherson pendant l'occupation de la ville par l'armée russe. Elle a été kidnappée, déportée en Russie, dans la région de Moscou. Les papiers de la petite fille ont été refaits, elle est devenue désormais Marina Mironova.

« Il s'agit du premier cas documenté d'adoption d'un enfant ukrainien par un homme politique russe de ce rang. Selon les avocats que nous avons interrogés, du point de vue du droit international, cela peut être qualifié de crime de guerre et est considéré comme un génocide », ont indiqué les auteurs de l’enquête.

Comme indiqué, fin août 2022, l'épouse de Sergei Myronov, Inna Varlamova, est venue dans la région de Kherson avec sa première adjointe à la Douma d'État, Yana Lantratova. Ils ont visité l'hôpital régional pour enfants de Kherson, où étaient soignés Margarita Prokopenko, 10 mois, et Ilya Vashchenko, deux ans. Immédiatement après leur sortie, les enfants ont été retirés du foyer pour enfants et emmenés à Moscou pour « examen, détermination de tactiques de traitement ultérieures et réadaptation ».

Vazhnye istorii a publié des documents qui indiquent qu'un mois après la décision du tribunal de décembre 2022, Sergei Myronov et Inna Varlamova ont adopté Margarita Prokopenko, venue de Kherson. Elle avait un peu plus d'un an. Étant donné qu’à la demande des parents adoptifs, les données personnelles de l'enfant peuvent être modifiées, ce qui a été fait : la fille est devenue Marina Sergeivna Mironova. Non seulement son nom et son patronyme ont été modifiés, mais aussi son lieu de naissance: Kherson en Ukraine a été remplacée par Podolsk, région de Moscou.

Selon une source proche de Margarita et Ilya, la mère biologique de Margarita a été privée de ses droits parentaux et le père est décédé, mais l'enfant a d'autres parents.

Le sort d'Ilya est encore inconnu. Vazhnye istorii explique qu’un an seulement après son expulsion en septembre 2023, il a reçu un nouvel acte de naissance. Il s'ensuit qu'Ilya se trouve dans la région de Moscou.


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-