L’épouse de Roman Souchtchenko n’a pas pu lui transmettre les dessins de leur fils

L’épouse de Roman Souchtchenko n’a pas pu lui transmettre les dessins de leur fils

Ukrinform
L’épouse de Roman Souchtchenk, journaliste ukrainien détenu illégallément en Russie, a eu l’autorisation de lui rendre visite en prison. Elle est déjà allée le voir.

Marc Feyguine, avocat de Roman l’a déclaré au journaliste d’Ukrinform. 

«J’étais à Lefortovo pour voir Roman. Nous avons discuté par téléphone à travers d’une vitre. Je lui ai montré des photos de famille et les dessins de leur fils. Je les ai donnés à l’administration de prison, mais l’administration n’a pas voulu prendre les dessins. Cependant, elle a accepté les photos, donc, on va espèrer que Roman aura ces photos. Roman salue tous ceux qui s’inquiètent pour lui », a raconté Angela Souchtchenko. 

L’affaire de Souchtchenko reste au centre d’attention des organisations internationales, des politiciens, des diplomates, des défenseurs des droits de l’Homme. L’APCE a adopté une résolution qui exige de la Russie la libération immédiate de Roman Souctchenko, ainsi que des autres Ukrainiens arrêtés illégalement sur le territoire ukrainien.

Comme il était indiqué auparavant, Roman Souchtchenko, le correspondant permanent en France de l’agence de presse ukrainienne Ukrinform depuis 2010, a été arrêté sans aucun respect des règles internationales le 30 septembre à Moscou, où il était arrivé avec une visite privée.

Il a été accusé d'espionnage. Le FSB de la Russie a déclaré que Souchtchenko était un employé de la Direction générale du renseignement du ministère de la Défense de l'Ukraine. La Direction générale du renseignement du ministère de la Défense de l'Ukraine a démenti cette déclaration, soulignant qu'elle n'était pas conforme à la réalité.

L'Association des journalistes polonais a exhorté les autorités russes à abandonner les accusations portées contre le correspondant d'Ukrinform Roman Souchtchenko et à le libérer immédiatement. «Les dirigeants de l'Association des journalistes polonais appellent les autorités russes à abandonner les accusations portées contre le journaliste ukrainien Roman Souchtchenko et à prendre des mesures pour sa libération immédiate», indique le document.

Pavlo Klimkin, ministre des Affaires Étrangères de l'Ukraine a déclaré que pour la Russie les prisonniers politiques n'étaient qu' un moyen pour influencer le monde, tandis l'Ukraine était prête à se battre pour chaque personne qui restent en prison russe.

Le 6 février 2017, une présentation du film de l'UA | TV «Les prisonniers du Kremlin» consacré à Roman Souchtchenko, journaliste d'Ukrinform illégalement arrêté à Moscou, aura lieu au Club du Cabinet des Ministres de l'Ukraine pour les membres du corps diplomatique et les organisations internationales.

oh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-