Roman Souchtchenko condamné à 12 ans de prison

Roman Souchtchenko condamné à 12 ans de prison

961
Ukrinform
Le tribunal municipal de Moscou a rendu cet après-midi son verdict dans l'affaire Roman Souchtchenko, le journaliste ukrainien illégalement emprisonné en Fédération de Moscou depuis l'été 2016.

Les juges ont décidé de prononcer une peine de 12 ans d'emprisonnement dans une colonie pénitentiaire de haute sécurité à l'encontre de Roman Souchtchenko, le correspondant de l'agence nationale de presse Ukrinform à Paris.

Cette annonce a été faite par le défenseur public du journaliste, Marc Feyguine, sur twitter :

"Roman Souchtchenko condamné. 12 ans de régime strict. L'appel sera interjeté demain", a t-il annoncé sur twitter.

A l'issue des réquisitoires et plaidoyers du 28 mai, lors de son "dernier mot" devant le tribunal municipal de Moscou, Souchtchenko a déclaré qu'il refusait une fois de plus de reconnaître sa culpabilité et a demandé son acquittement. Le parquet avait par la suite réclamé 14 ans d'emprisonnement à son encontre.

L'audience d'aujourd'hui, qui décidera du sort du journaliste d'Ukrinform, doit débuter à 15h30.

Pour information : Roman Souchtchenko, correspondant d'Ukrinform en France, a été arrêté le 30 septembre 2016 à Moscou où il se rendait pour un voyage privé, en violation complète du droit international, avant d'être accusé d'"espionnage". Le FSB russe a déclaré que Souchtchenko était membre de la Direction des renseignements du ministère ukrainien de la Défense, qui a pour sa part toujours nié ces allégations.

Le 24 janvier 2018, le tribunal municipal de Moscou a prolongé la détention de Souchtchenko pour deux mois supplémentaires - jusqu'au 30 mars 2018. L’appel fait par la défense contre cette décision a été rejeté à la mi-mars et les audiences préliminaires, qui se sont ouvertes le 27 mars dernier ont été suspendues le jour même jusqu'à la fin du mois d'avril. La détention de Roman Souchtchenko a quant à elle été prolongée de six mois, jusqu'au 16 septembre 2016. 

Le 24 avril, l'accusation a présenté ses preuves devant le tribunal qui a autorisé la défense à présenter les siennes le 25 avril. Le même jour, la Commission de qualification des avocats de Moscou a décidé de déchoir l'avocat du journaliste d'Ukrinform, Marc Feyguine, de son statut d'avocat.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-