Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 66

Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 66

Ukrinform
Malgré l'intensification de l'offensive des troupes ennemies simultanément dans toutes les directions, l'armée ukrainienne résiste, riposte et libère des localités d’Ukraine des envahisseurs russes.

Militaire :

  • Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le 24 février, les pertes des troupes russes sont estimées à environ 23 200 militaires.
  • Au cours des dernières 24 heures, des unités de défense aérienne des forces terrestres et de l'armée de l'air ukrainiennes ont abattu dix cibles aériennes de l’armée russe, en utilisant divers moyens de frappe, dont des systèmes antiaériens portables (MANPADS) fabriqués à l'étranger.
  • Un nouvel échange de prisonniers avec la Russie a eu lieu ce samedi, a annoncé la vice-première ministre ukrainienne, ministre de la Réintégration des territoires temporairement occupés, Iryna Verechtchouk. 14 Ukrainiens sont de retour, dont sept militaires et sept civils. L'une des femmes militaires est enceinte de cinq mois.
  • Valentyn Reznichenko, chef de l'administration militaire régionale de Dnipropetrovsk, a indiqué que l’armée russe avait effectué deux frappes aériennes sur la région. Les missiles ont touché une ferme et l'ancienne zone industrielle.
  • Les troupes russes augmentent progressivement l'intensité de l'offensive dans l'est de l'Ukraine simultanément dans toutes les directions, et leur plus grande activité est observée dans les directions de Slobojanchtchyna et de Donetsk.
  • À la suite d'une frappe de missile russe, la piste de l'aéroport d'Odessa a été endommagée. Son utilisation ultérieure est impossible, noté le Commandement opérationnel « Sud ».
  • L’armée russe a tiré au moyen de mortiers sur le poste de contrôle ukrainien de Senkivka, dans la région de Tchernihiv, informe le ministère ukrainien de l'Intérieur.
  • Les forces armées ukrainiennes ont repris le contrôle de quatre localités dans la région de Kharkiv, à savoir Verkhnia Roganka, Rouska Lozova, Slobidské et Prylesné, d’après le rapport de l'état-major général.

Crimes de guerre :

  • À Popasna, dans la région de Lougansk, les envahisseurs russes ont pilonné deux bus d'évacuation et le contact avec les chauffeurs a été perdu, a informé le chef de l'administration militaro-civile de la ville, Mykola Khanatov.
  • Sept civils, dont trois enfants, ont été blessés lors du bombardement russe de la ville de Dobropillia, dans la région de Donetsk, rapporte le chef de l'administration militaire régionale, Pavlo Kyrylenko.
  • Selon l'administration militaire régionale de Zaporijjia, 213 civils ont été kidnappés par les troupes russes dans la région depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. 88 personnes sont toujours retenues en otage.
  • Une nouvelle fosse commune avec les corps de trois hommes, qui avaient été torturés et brutalement tués par des soldats russes, a été découverte dans la forêt près du village de Myrotské (district de Boutcha, région de Kyiv), a informé la police de la région.

Politique :

  • L'Ukraine appelle le gouvernement néerlandais à exiger le départ immédiat du pétrolier Sunny Liger transportant du pétrole russe du port d'Amsterdam, a fait savoir le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko, sur Twitter.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a publié samedi des photos des destructions causées par l'agression armée de la Russie et a déclaré que chaque criminel serait traduit en justice.
  • Le secrétaire britannique à la Défense, Ben Wallace, a suggéré qu'à l'approche du 9 mai, Poutine essaierait d'augmenter la « chair à canon russe » dans la guerre contre l'Ukraine.
  • Le président français Emmanuel Macron, réélu depuis une semaine, a assuré samedi son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky que Paris continuerait à fournir une aide militaire et humanitaire à Kyiv.
  • En commentant aux médias la déclaration du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov sur la discussion de la levée des sanctions contre la Fédération de Russie, le conseiller du chef du Bureau du président ukrainien, Mykhailo Podoliak, a dit que « la question des sanctions internationales mondiales contre la Russie ne fait pas du tout partie des pourparlers » entre l'Ukraine et la Russie.

Économie :

  • L'Ukraine recevra 495 millions d'euros sous forme de subventions du Fonds fiduciaire de la Banque mondiale, selon le service de presse du ministère ukrainien des Finances. Les fonds seront utilisés pour couvrir les dépenses sociales et humanitaires prioritaires, les dépenses de soins de santé ainsi que pour soutenir les personnes déplacées à l'intérieur du pays.
  • L'Ukraine a arrêté 51 wagons-citernes biélorusses avec 3 000 tonnes de carburant diesel qui ont traversé la frontière dans la région de Tchernihiv la veille de l'invasion russe.

Société et culture :

  • Pendant les deux mois de la guerre, les gens ont signalé à la police la disparition de 7 000 personnes, dont seulement la moitié a été retrouvée.
  • Au moins trois pays sont prêts à fournir à l'Ukraine de l'argent pour restaurer les monuments culturels endommagés ou détruits par les hostilités, a annoncé ce samedi le ministre ukrainien de la Culture et de la Politique d'information, Oleksandre Tkachenko. Il a également informé que plus de 120 organisations et institutions culturelles étrangères avaient déjà cessé de coopérer avec la Russie.
  • Les gouvernements ukrainien et japonais ont signé un accord prévoyant une subvention de 2,61 millions de dollars pour l'achat d'équipements spéciaux destinés aux hôpitaux ukrainiens.

Sanctions :

  • La radio estonienne russophone Radio 4 ne diffusera plus de chansons d'artistes russes qui soutiennent l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-