Guerre en Ukraine : La police ukrainienne n’a pas réussi à identifier 40 corps trouvés dans une fosse commune à Izioum

Guerre en Ukraine : La police ukrainienne n’a pas réussi à identifier 40 corps trouvés dans une fosse commune à Izioum

photos
Ukrinform
La police ukrainienne n’a pas réussi à identifier 40 corps trouvés dans une fosse commune à Izioum, dans la région de Kharkiv, découverte après la libération de la ville des troupes russes.

Selon Serhiy Bolvinov, chef du département d'enquête de la police d'État de la région de Kharkiv, il n’existe plus de traces d’ADN sur ces corps. Donc, il n’est pas possible de comparer l’ADN de ces corps avec celui de leurs proches présumés.

 « Malheureusement, il n'a pas été possible d'identifier ces 40 personnes, car elles n’avaient pas leurs pièces d’identité sur elle. Nous avons exhumé des corps en mauvais état », a-t-il déclaré.

Il a noté que dans les registres tenus par le service rituel, il y avait de nombreuses mentions « homme non identifié », « femme non identifiée ».

« Certaines personnes déclarent que leurs proches pourraient se trouver parmi les victimes, dont les corps ont été retrouvés dans cette fosse et nous indiquent leurs prénoms et leurs noms de famille. Nous appelons cela, provisoirement, une identification préliminaire, car nous devons légalement confirmer un lien de parenté entre les victimes et leurs proches.  Pour cela, nous avons besoin d’une correspondance ADN, car l’état des corps ne permet pas une identification visuelle de la personne. Bien entendu, si nous connaissions les prénoms et les noms de famille, nous aurions effectué ce travail dans les plus brefs délais.  Pour pouvoir délivrer un acte légal de décès et enterrer la victime de manière appropriée. Il est probable que ces 40 personnes non identifiées n’aient ni parents ni famille. Par hasard, j'exhorte les habitants d'Izioum qui restent dans la ville et ceux qui sont partis, s'ils ont des proches portés disparus ou s'ils pensent que l'un d'eux pourrait avoir été enterré en masse, à contacter la police », a noté le chef de police.

En septembre 2023, les autorités ukrainiennes ont découvert vendredi plusieurs centaines de tombes dans une forêt en périphérie d'Izioum, dont une fosse contenant les corps de 17 soldats ukrainiens. La ville, située dans la région de Kharkiv, a été reprise par l'armée ukrainienne aux Russes il y a quelques jours.


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-