Ukraine : l’ONU met en garde contre un bilan de plus en plus lourd près de 2 ans après le début de la guerre

Ukraine : l’ONU met en garde contre un bilan de plus en plus lourd près de 2 ans après le début de la guerre

Ukrinform
Alors que la guerre en Ukraine est sur le point d'entrer dans sa troisième année, les dommages causés par le conflit à ce pays, ainsi qu'à la paix et à la sécurité mondiales, deviennent de plus en plus évidents, a déclaré la cheffe des affaires politiques de l'ONU, Rosemary DiCarlo, devant le Conseil de sécurité.

« Chaque jour qui passe, les dégâts que le conflit a causés – et continue de faire – à l’Ukraine, mais aussi à la paix et à la sécurité mondiales ainsi qu’au droit international, deviennent de plus en plus évidents », a-t-elle ajouté, précisant que seule « une solution conforme à la Charte des Nations Unies, au droit international et aux résolutions de l'Assemblée générale des Nations Unies permettra d'aboutir à une paix juste et durable ».

Mme DiCarlo a salué le travail des organisations humanitaires, notamment les initiatives locales et dirigées par des femmes pour fournir de l'aide à ceux qui en ont besoin. Il est à noter qu’un janvier 2024, l’ONU et ses partenaires ont lancé un fonds humanitaire de 4,2 milliards de dollars pour aider les communautés touchées dans toute l'Ukraine, ainsi que les réfugiés ukrainiens et les communautés d'accueil.

Depuis l’invasion à grande échelle de l'Ukraine par la Russie en février 2022, 30.041 victimes civiles ont été confirmées par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), dont 10.382 personnes tuées et 19.659 autres blessées. Le nombre réel est probablement plus élevé.

Le nombre de victimes civiles a considérablement augmenté en décembre 2023 et en janvier par rapport aux mois précédents, inversant la tendance à la baisse des victimes civiles plus tôt dans l'année, a déclaré Rosemary DiCarlo.

« Je dois souligner une fois de plus que les attaques contre des civils et des infrastructures civiles, où qu'elles aient lieu, sont interdites par le droit international. Elles sont inacceptables et doivent cesser immédiatement », a dit la cheffe des affaires politiques de l'ONU.


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-