UNICEF: les mines dans le Donbass menacent la vie de 220 000 enfants

UNICEF: les mines dans le Donbass menacent la vie de 220 000 enfants

389
Ukrinform
Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) déclare que l’est de l’Ukraine est devenu une des régions les plus minées dans le monde. Ce qui représente une menace pour la vie des 220 000 enfants qui vivent à proximité directe des zones polluées par des objets explosifs.

Cette information a été communiquée par Deutsche Welle.

«Il n’est pas acceptable que des lieux, où les enfants pouvaient jouer en sécurité il y a seulement quatre ans, soient truffés maintenant d’objets explosifs mortellement dangereux. Toutes les parties du conflit dans le Donbass doivent immédiatement cesser d’utiliser ces armes», a souligné Giovanna Barberis, représentante de l’UNICEF en Ukraine.

La représentante de l’UNICEF précise que, selon les statistiques, depuis le début de 2017, toutes les semaines un enfant est victime des affrontements dans le Donbass. Les objets explosifs et les obus non-explosés représentent les causes les plus fréquentes des blessures et des morts des enfants, soit environ deux tiers du nombre total. Plusieurs enfants restent handicapés à vie suite à des blessures causées par des explosions.

À lire aussi : Environ 750 000 enfants du Donbass risquent d’être privés d’eau potable

À partir de 2015, plus de 500 000 enfants habitant dans la zone du conflit à l’est de l’Ukraine ont été instruits par les représentants de l’UNICEF et les partenaires du fonds, sur le danger représenté par les mines, et sur les moyens de se préserver de ce danger. Le Fonds a aussi fourni des soins médicaux à 270 000 enfants ukrainiens dont la vie avait été affectée par le conflit dans le Donbass.

Cependant, le Fonds note qu’en 2017 ses financements n’ont atteint que 46% du volume requis, et les mesures éducatives, y compris la sensibilisation aux mines, n'ont été financées qu’à hauteur de 27%.

Selon le Mouvement international pour l'interdiction des mines antipersonnel, l'Ukraine est l'un des principaux pays en termes de nombre de décès par mines. Le ministère de la Défense de l'Ukraine a rapporté que, de juillet 2014 à novembre 2017 dans le Donbass, suite aux explosions de mines, 900 militaires ont été blessés, dont 199 ont été tués. Selon le Service national des situations d’urgence, 161 civils ont été victimes d'explosions de mines, dont 23 enfants. Parmi eux, 50 personnes sont mortes, dont 4 enfants.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-