Le Kremlin démontre qu'il est prêt à toute intervention militaire en Ukraine

Le Kremlin démontre qu'il est prêt à toute intervention militaire en Ukraine

Ukrinform
En raison de l'aggravation de la situation politique interne en Ukraine à la veille des élections, le Kremlin se montre prêt à intervenir militairement pour changer le gouvernement en Ukraine.

Cette conclusion a été tirée par les experts du Centre d’études de l’armée, de la conversion et du désarmement.

« Dans la première quinzaine de mars 2019, les experts du Centre ont constaté une détérioration significative de la situation sécuritaire concernant l’Ukraine. Cette situation est tout d'abord une conséquence de l'intensification de la lutte politique interne dans le pays et en Russie voisine pour tirer parti de cette situation, y compris des scénarios de force. Il est nécessaire de souligner la volonté du Kremlin d’intervenir militairement afin de changer le gouvernement ukrainien et d’établir un protectorat russe », peut-on lire dans l’article.

Selon les auteurs, le plus grand défi du moment est  l'apparition et la discussion publique de la nouvelle doctrine militaire de la Russie, qui a été présentée le 2 mars par le chef de l'état-major de la Fédération de Russie, Valery Gerasimov. Bien que le document vise formellement à intimider l’Occident, principalement dans le but de changer la rhétorique de la communication de Washington avec Moscou, il menace directement l’Ukraine.

« En fait, le Kremlin peut utiliser tout scénario de déstabilisation des élections par une série de provocations ou de sabotages, pour déployer un scénario de force contre l'Ukraine », estiment les auteurs du document.

Selon eux, la campagne électorale est devenue le facteur déterminant pour influencer le futur scénario du développement de l’État. « Le moment fort et influent de la campagne électorale a été, en particulier, l'opposition pure et simple du ministre des Affaires intérieures de l'Ukraine, Arsen Avakov », expliquent les experts.

Parmi les facteurs qui exacerbent de manière significative la situation politique déjà complexe, on peut également citer l’opposition du Service de sécurité et du ministère de l’Intérieur de l’Ukraine, le scandale de corruption qui entoure le cas d’Ukroboronprom, etc.

Lire aussi : Cinquième anniversaire de l'occupation: l'OTAN demande à la Russie de rendre la Crimée à l’Ukraine

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-