Les pays du GUAM et le Canada veulent négocier un libre-échange

Les pays du GUAM et le Canada veulent négocier un libre-échange

Ukrinform
Un nouveau programme de coopération économique peut exister entre les membres du GUAM (Géorgie, Ukraine, Azerbaïdjan, Moldavie) et le Canada.

Ce communiqué de presse conjoint a été diffusé par le ministère canadien des Affaires étrangères à la suite d'une réunion entre Chrystia Freeland et les ministres des Affaires étrangères des pays membres du GUAM.

«Les parties ont discuté de la possibilité de mettre en place un programme de coopération entre le GUAM et le Canada, qui facilitera la transformation de la région en une zone de paix, de stabilité et de développement durable. Dans ce contexte, les parties ont partagé leurs points de vue sur les possibilités de coopération dans des domaines d'intérêt commun, notamment le corridor de transport GUAM, le commerce et les investissements, ainsi que la création d'une zone de libre échange », a déclaré le ministère canadien des Affaires étrangères.

En outre, les négociateurs ont souligné «l'importance de la consolidation des efforts internationaux visant à parvenir à un règlement rapide et pacifique des conflits dans la zone GUAM, sur la base des principes du droit international». «Les parties ont exprimé une préoccupation générale quant aux conséquences sécuritaires et humanitaires des conflits non résolus en Europe. Ils ont également exprimé leur inquiétude devant l’incident grave survenu dans la mer d'Azov et ont appelé à la libération immédiate des marins et des navires ukrainiens », déclare le ministère des Affaires étrangères.

Notons que la rencontre de la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, avec ses collègues de Géorgie, d'Ukraine, d'Azerbaïdjan et de Moldavie s'est tenue à Milan en marge du sommet ministériel de l'OSCE.

Lire aussi : L'Ukraine a pris la présidence tournante du GUAM

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-