Coronavirus : le PIB mondial pourrait diminuer de 0,9% en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19

Coronavirus : le PIB mondial pourrait diminuer de 0,9% en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19

Ukrinform
L'économie mondiale pourrait se contracter de 0,9% en raison de la pandémie de Covid-19, et la production mondiale pourrait se contracter davantage si les restrictions imposées aux activités économiques se prolongent jusqu'au 3e trimestre de 2020 et si les réponses budgétaires ne soutiennent pas les revenus et les dépenses de consommation, selon un rapport publié mercredi par les Nations Unies.

Les restrictions croissantes à la circulation des personnes et les blocages en Europe et en Amérique du Nord frappent durement le secteur des services, en particulier les industries qui impliquent des interactions physiques telles que le commerce de détail, les loisirs, l'hôtellerie, et le transport, souligne le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA).

Collectivement, ces industries représentent plus du quart de tous les emplois dans ces économies. À mesure que les entreprises perdent des revenus, le chômage devrait augmenter fortement, transformant un choc du côté de l'offre en un choc plus large du côté de la demande pour l'économie.

La gravité de l'impact économique - qu'il s'agisse d'une récession modérée ou profonde - dépendra en grande partie de la durée des restrictions à la circulation des personnes et des activités économiques dans les grandes économies et de la taille et de l'efficacité réelles des réponses budgétaires à la crise.

Selon le rapport de DESA, un plan de relance budgétaire bien conçu, accordant la priorité aux dépenses de santé pour contenir la propagation du virus et fournissant un soutien au revenu des ménages les plus touchés par la pandémie aiderait à minimiser la probabilité d'une récession économique profonde.

« Des mesures politiques urgentes et audacieuses sont nécessaires, non seulement pour contenir la pandémie et sauver des vies, mais aussi pour protéger les plus vulnérables de nos sociétés de la ruine économique et pour soutenir la croissance économique et la stabilité financière », a souligné Liu Zhenmin, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales.

Les effets néfastes des restrictions prolongées sur les activités économiques dans les économies développées se répercuteront bientôt sur les pays en développement par les voies du commerce et de l'investissement.

Une forte baisse des dépenses de consommation dans l'Union européenne et aux États-Unis réduira les importations de biens de consommation en provenance des pays en développement. En outre, la production manufacturière mondiale pourrait se contracter considérablement, compte tenu de la possibilité de perturbations prolongées des chaînes d'approvisionnement mondiales.

Dans le pire des cas, le PIB mondial pourrait diminuer de 0,9% en 2020 au lieu de croître de 2,5%. La production mondiale pourrait se contracter davantage si les restrictions imposées aux activités économiques se prolongent jusqu'au troisième trimestre de l'année et si les réponses budgétaires ne soutiennent pas les revenus et les dépenses de consommation, prévient le rapport.

En comparaison, l'économie mondiale s'est contractée de 1,7% pendant la crise financière mondiale de 2009.

Lire aussi : L’ONU : Le coronavirus a déclenché la « pire crise mondiale » depuis 1945

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-