Les moutons «bloqués» à la douane d’Odessa seront abattus

Les moutons «bloqués» à la douane d’Odessa seront abattus

104
Ukrinform
Les agents du terminal de la douane d’Odessa ont fini par créer une zone de quarantaine moderne pour les moutons qui ont survécu aux deux semaines de tracasseries administratives du service vétérinaire dans le port de Tchernomorsk.

Cette information a été communiquée par le correspondant d’Ukrinform à Odessa.

Le 25 octobre, les agents ont cédé à la pression des activistes et ont autorisé à donner de la nourriture et de l’eau aux animaux.

«Une commission spéciale composée des services vétérinaires et d'autres services portuaires inspectera le site de quarantaine. Après cela, les experts sépareront les animaux sains de ceux qui sont morts et les placeront sur le site. Nous garderons les moutons jusqu'à ce que soit décidé si les animaux doivent être éliminés ou rendus au propriétaire", a expliqué Victor Makhonk, directeur du terminal portuaire.

Le 25 octobre, la Commission de la sécurité technique et écologique et des situations d'urgence du conseil municipal de la mer Noire a examiné la question de l'incident du port et a recommandé, à l'administration du port maritime et à l'unité du contrôle et de la surveillance vétérinaires et sanitaires à la frontière et des transports, de créer une zone spéciale dans le port de Tchernomorsk pour le séjour temporaire d'animaux dont la situation n’est pas réglée en raison de l'absence de certificat approprié et autres documents d'accompagnement.

Selon Vladimir Kusturov, chef de la direction de l'oblast d'Odessa chargé des services publics de l'alimentation et des consommateurs d'Ukraine, les services portuaires devront fournir aux animaux de la nourriture et de l'eau aux frais de la société propriétaire et créer les conditions de détention indispensables dans les domaines sanitaire et vétérinaire.

En outre, il a été recommandé que le service alimentaire d'État envoie une demande aux autorités turques compétentes afin de recevoir des informations concernant le déchargement ou non des animaux du camion sur le territoire turc.

Malheureusement, plus tard dans la journée, le Service public de la sécurité alimentaire et de la protection des consommateurs a informé que les animaux vont être éliminés en raison d’un risque de maladie.

Selon le service de presse de l’institution: «La cargaison de moutons vivants dans le port de Tchornomorsk a ​​été bloquée en raison d’une menace d'entrée sur le territoire de l'Ukraine de maladies infectieuses dangereuses, et sera éliminée».

Le service a souligné que des épidémies de maladies animales dangereuses telles que la fièvre aphteuse, la variole ovine et d'autres sont enregistrées en Turquie. En Ukraine, il est interdit d'importer de Turquie des animaux vivants, les produits et les matières premières qui en découlent, pouvant favoriser les maladies désignées d'animaux vivants (décision du 14 janvier 2015 de l'Inspecteur national des médicaments vétérinaires de l'Ukraine, datée du 30 juin 2017, n ° 602- 113-18-2571).

Lire aussi : Un camion transportant 300 moutons coincé à la douane d’Odessa: la moitié des animaux sont déjà morts

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-