Taubira appelle à la libération d’Oleg Sentsov

Taubira appelle à la libération d’Oleg Sentsov

186
Ukrinform
L’ancienne garde des sceaux Christiane Taubira a réitéré sa demande de libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, emprisonné depuis 2014 en Russie.

Cette déclaration a été faite dans une tribune pour le journal français « le Monde », vendredi 30 mars :

"Au nom d’un procès juste et équitable. Au nom du respect des droits de la ­défense. Au nom du refus de la torture, de tous traitements cruels, inhumains et ­dégradants. Au nom de la liberté ­d’expression et de la liberté artistique. Au nom du droit de se réclamer d’accords ­internationaux dûment conclus, ainsi des accords et protocoles de Minsk. Au nom tout simplement des principes d’un Etat de droit, ce qu’est censé être tout pays membre du Conseil de l’Europe. La Russie en est.", a écrit l'ancienne ministre de la justice française.

Nous demandons qu’Oleg Sentsov puisse revenir dans son pays, l’Ukraine.

Très impliquée dans la cause du réalisateur, dont l’état de santé s’est fortement aggravé ces dernières semaines, Christiane Taubira avait déjà assisté à une soirée de soutien à Paris, organisée au reflet Médicis le 26 févier dernier.

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov a été arrêté par les services de sécurité russes en Crimée en mai 2014.

Le 25 août 2015, le tribunal militaire du Nord-Caucase de Russie, à Rostov-sur-le-Don, a condamné Oleg Sentsov à 20 ans dans une colonie pénitentiaire pour "complot terroriste". Un autre condamné dans cette affaire, Oleksandr Kolchenko, a lui été condamné à 10 ans de réclusion.

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-