Olexandre Koltchenko en grève de la faim, sa mère affirme que l’on force de prendre la nationalité russe

Olexandre Koltchenko en grève de la faim, sa mère affirme que l’on force de prendre la nationalité russe

98
Ukrinform
Olexandre Koltchenko, prisonnier politique ukrainien originaire de Crimée, condamné en Russie, a déclaré une grève de la faim pour exiger de libérer Oleg Sentsov, son camarade d'infortune. Sa mère affirme que les autorités russes tentent de l'obliger à prendre la nationalité russe.

Cette information a été confirmée par Pavel Tchykov, chef du groupe de défense des droits de l’Homme " Agora " sur sa page Facebook :

" Olexandre Koltchenko a déclaré une grève de la faim en signe de solidarité avec Oleg Sentsov. Il se trouve actuellement dans une prison de Tchelyabinsk. Andrey Lepyochine, son avocat, a rapporté cette information à la suite d'un entretien avec lui. Koltchenko a écrit une lettre au directeur de la prison. Il n’exige qu’une seule chose : la libération d’Oleg Sentsov ", a-t-il écrit.

Le ministère des Affaires Étrangères ukrainien a exigé de la Russie de laisser le consul ukrainien rendre visite à Olexandre Koltchenko. Il est à noter que durant les quatre ans de détention de Koltchenko, le consul ukrainien n’a pu lui rendre visite une seule fois, ni à Oleg Sentsov.

Ce vendredi 1er juin, Larisa Koltchenko, la mère d’Olexandre, a expliqué dans un entretien accordé à Radio Svoboda (RFE / RL) que les géôliers de son fils tentaient de le forcer à prendre la nationalité russe :

" Ils veulent l’obliger à prendre la nationalité russe. Tout au début, ils ont commencé leurs discours par "Ce n'est pas bien de vivre en Ukraine, alors qu'il fait bon vivre en Russie ", avant de tenter ouvertement le chantage, jouant sur les liens familiaux du détenu :

" tes parents sont restés vivre en Crimée, tu ferais mieux de prendre la nationalité [...] Maintenant, ils lui demandent clairement de signer le document ", a-t-elle précisé.

La mère du prisonnier politique ukrainien estime que les autorités russes veulent forcer son fils à prendre la nationalité russe pour que l’Ukraine n’ait plus aucun levier de pression sur sa libération.

Lire aussi : L'UE exige la libération immédiate de tous les Ukrainiens détenus en Russie et en Crimée

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-