Harlem Désir critique la liste des "traîtres" publiée par le Bureau du procureur de l’Ukraine

Harlem Désir critique la liste des "traîtres" publiée par le Bureau du procureur de l’Ukraine

244
Ukrinform
Le représentant pour la liberté des médias de l'OSCE s'est dit indigné par la liste des "traîtres" établie par Larisa Sargane, attachée de presse du Procureur général de l’Ukraine, qui comprend entre autre des journalistes.

Harlem Désir, représentant de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour la liberté des médias, a écrit une lettre à ce sujet aux autorités ukrainiennes. Cette lettre est publiée sur le site de l’organisation : 

" La publication de la liste comprenant les noms des journalistes et les accusations de trahison sont inacceptables et dangereuses. Cela pourrait avoir des conséquences graves pour la sécurité des journalistes ", a-t-il écrit.

Il a exhorté les autorités à intervenir dans cette affaire et à mettre un terme à de telles pratiques, notamment de la part des autorités ukrainiennes, compte tenu de la situation délicate et complexe qui prévaut actuellement en Ukraine.

" Les journalistes et les médias doivent pouvoir exprimer leurs opinions librement et ouvertement. Coller des etiquettes de traîtres sur ceux qui critiquent le pouvoir veut dire les exposer à des risques importants et on ne peut pas le supporter ", a-t-il ajouté.

Le 30 mai, après que les forces de l’ordre ukrainiennes ont annoncé que " l’assassinat " d’Arkady Babtchenko n’était qu’une opération spéciale organisée par le SBU, Larisa Sargane, attachée de presse du Bureau du Procureur général, a publié sur sa page Facebook une liste de personnes qu’elle a dénommé "traîtres", pour avoir critiqué la politique oficielle du gouvernement ukrainien à l’égard de la sécurité des journalistes et l’impunité contre les médias dans le pays. Cette liste contient notamment les noms de Miroslava Gongadze, journaliste de Voice of America et Serhiy Tomilenko, président de l’Union nationale des journalistes d’Ukraine, mais aussi les noms de certains politiciens, comme par exemple Ioulia Tymochenko, considérée comme la rivale principale de l'actuel président Petro Porochenko, en vue des prochaines élections.

Lire aussi : Arkady Babchenko est vivant

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-