Porochenko a approuvé la décision du Conseil de sécurité nationale et de défense sur les sanctions contre la Russie

Porochenko a approuvé la décision du Conseil de sécurité nationale et de défense sur les sanctions contre la Russie

298
Ukrinform
Le président ukrainien Petro Porochenko a signé un décret sur la décision du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine sur l'application et l'introduction de modifications aux mesures personnelles spéciales économiques et autres restrictions (sanctions).

"Promulguer la décision du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine du 21 juin 2018 "Sur l'application et l'introduction de modifications aux mesures personnelles spéciales économiques et autres restrictions (sanctions)"", peut-on lire dans le décret présidentiel n° 176/2018, publié sur le site officiel du chef de l’État.

"Appliquer des mesures économiques spéciales et autres mesures restrictives (sanctions) personnelles à certaines personnes physiques et morales et modifier les sanctions appliquées conformément à la décision du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine du 2 mai 2018", précise le décret.

Le président Porochenko a délégué à Oleksandr Tourchynov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, la responsabilité d'exercer un contrôle sur la mise en œuvre de la décision du Conseil.

Le décret entre en vigueur dès sa promulgation.

Le service de presse du Conseil de sécurité nationale et de défense a signalé que la liste des sanctions avait été mise à jour et que des sanctions avaient été imposées à 1762 personnes physiques et à 786 personnes morales.

Selon les annexes de la décision, les sanctions sont imposées à plusieurs membres des partis politiques russes, y compris la "Russie unie", le "Parti communiste" et le "LDPR". Ella Pamfilova, présidente de la Commission électorale centrale russe, et son adjoint, ainsi que les membres de la "Commission électorale de la République de Crimée" et les hommes d'affaires russes, Arkady Rotenberg et Boris Rotenberg, ont également été inclus dans la liste.

Le 2 mai dernier, le Conseil de sécurité nationale et de défense a imposé des sanctions contre les entreprises et les citoyens russes pour agression contre l'Ukraine.

Lire aussi: L'UE prolonge les sanctions contre les entreprises travaillant avec la Crimée pour une année de plus

kh

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-