La CEDH oblige Moscou à rendre compte de l'état de santé de quatre prisonniers politiques ukrainiens

La CEDH oblige Moscou à rendre compte de l'état de santé de quatre prisonniers politiques ukrainiens

Ukrinform
La Cour européenne des droits de l'homme a contraint le gouvernement russe à fournir des informations sur l'état de santé des prisonniers politiques ukrainiens Stanyslav Klykh, Volodymyr Baloukh, Emir Usain Kuku et Serhiy Litvinov, avant le 5 septembre.

Cela a été annoncé par le ministre de la Justice de l'Ukraine, Pavlo Petrenko.

« La Cour européenne des droits de l'homme a très vite réagi à la demande du gouvernement ukrainien concernant la santé des prisonniers politiques ukrainiens: Stanyslav Klykh, Volodymyr Baloukh, Emir Usain Kuku et Serhiy Litvinov. Et telle est la décision de la CEDH: avant le 5 septembre, la Russie devrait fournir toute l’information sur l’état de santé de ces prisonniers politiques, sur le traitement médical administré et des précisions sur le suivi de ce traitement », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Petrenko a ajouté que selon la décision de la CEDH, la Russie devrait fournir des informations justifiant son refus d’accès de visite aux prisonniers politiques par les consuls ukrainiens, la commissaire aux droits de l'homme Lyudmila Denisova et à d'autres représentants officiels et activistes ukrainiens.

Le 10 août, le vice-ministre ukrainien de la Justice et également Commissaire à la Cour européenne des droits de l'homme, Ivan Lichtchyna, a déclaré que l'Ukraine avait déposé, devant la Cour européenne des droits de l'homme, une nouvelle requête interétatique concernant les prisonniers politiques ukrainiens du Kremlin.

Au total, environ 70 prisonniers politiques ukrainiens, dont Roman Souchtchenko, journaliste à Ukrinform, sont détenus en Russie et dans le territoire de Crimée occupée.

Lire aussi : Ukraine vs Russie: Petrenko a divulgué les détails d'une nouvelle requête auprès de la CEDH

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-