Des extraits du discours de Petro Porochenko à l’ONU:

Des extraits du discours de Petro Porochenko à l’ONU:

Ukrinform
L'Ukraine a pris la décision de suivre son propre chemin et la Russie la punit pour cela

L'Ukraine continue de compter sur la mise en place d'une mission de maintien de la paix des Nations Unies dans les territoires occupés du Donbass, en tant que mécanisme fiable qui peut contribuer de manière significative au règlement du conflit.

Cette déclaration a été faite par Petro Porochenko, président de l’Ukraine, lors de son discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies.

«L'Ukraine partage pleinement l'approche du Secrétaire général aux activités de maintien de la paix dans le cadre du concept des «Actions de maintien de la paix». C’est l’opportunité pour les États membres et la direction de l'ONU de prendre des mesures visant à de véritables changements dans les activités de maintien de la paix de l'ONU», a-t-il souligné.

Il a précisé qu’il s’agissait de la mission de paix que l’Ukraine avait proposée à l’ONU en avril 2015.

« Même après que l'ONU n'a pas réussi à empêcher l'agression russe contre l'Ukraine, nous espérons encore qu’elle nous aidera à résoudre le conflit par le déploiement d'une mission de maintien de la paix internationale de l'ONU dans les territoires occupés temporairement du Donbass », a déclaré le président ukrainien en ajoutant qu’il faudrait attribuer à la mission un mandat important et un large éventail de responsabilités, ce qui facilitera le retour de la paix sur la terre ukrainienne, «et non pas un mandat qui aidera à geler le conflit et à consolider la présence de l'agresseur et de ses sbires dans le Donbass ».

« La politique d'apaisement et de recherche de solutions rapides à des problèmes complexes est erronée. Elle a confirmé que la dissimulation facile des violations du droit international ne freine pas un criminel, mais l'encourage à poursuivre sa politique destructrice», a déclaré Porochenko.

Il a souligné que le silence de la communauté internationale est tout simplement utilisé par le Kremlin contre l'Ukraine, et à la fin, contre tous les autres pays.

«Il est naïf de croire qu’il y aura toujours un «havre sûr». Il n'y aura pas de «havre sûr» si nous laissons certains personnes croire que pour elles il n’existe pas de règles ou de restrictions, qu'elles ont le droit de changer le système international, comme il leur plaît, que leurs intérêts sont plus légitimes que les nôtres».

Petro Porochenko a de nouveau rappelé à l’Assemblée de l’ONU que l’agression russe continuait à l’est de l’Ukraine et que le nombre des victimes de cette agression augmentait  chaque jour.

«Moscou rend orphelins les enfants ukrainiens, torture nos patriotes dans ses prisons, plus de 1,5 million de personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays», a-t-il dit.

Il a souligné que la Russie ne cessait de démultiplier la tragédie humaine, qui avait récemment reçu une nouvelle dimension, écologique: «La Russie empoisonne la terre ukrainienne et crée des catastrophes écologiques non seulement en Crimée occupée, mais aussi dans le Donbass».

Le président ukrainien a souligné que l'agression russe était une réalité quotidienne pour les Ukrainiens depuis quatre ans, qu’elle avait entraîné des milliers de morts, des destructions, des déplacements et des souffrances humaines.

«L'Ukraine a pris la décision souveraine de suivre son propre chemin vers un monde libre basé sur des valeurs et des règles démocratiques, la Russie la punit pour cela, tue et détruit les maisons».

Le président Porochenko a également souligné que la Russie poursuivait son offensive agressive en utilisant à cette fin des armes chimiques militaires, des outils de guerre hybrides, l’occupation des territoires des États voisins et maintenant la zone maritime de la mer d’Azov.

Il a souligné qu'en construisant illégalement un pont sur le détroit de Kertch, la Fédération de Russie avait commencé à violer systématiquement la liberté de navigation internationale à travers le détroit de Kertch à la fois pour les navires ukrainiens et les navires étrangers.

Dans son discours, le président ukrainien a également souligné l’importance de réformer le Conseil de sécurité de l’Organisation, ce qui constituera une contribution importante aux changements à grande échelle en cours à l’ONU.

Lire aussi : À l'Assemblée générale des Nations Unies, Porochenko s’est entretenu avec 25 chefs de délégations étrangères

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-