Artyom Sytnyk: Les raisons des provocations contre l’Agence anti-corruption sont les prochaines élections et la création de la Cour anti-corruption

Artyom Sytnyk: Les raisons des provocations contre l’Agence anti-corruption sont les prochaines élections et la création de la Cour anti-corruption

81
Ukrinform
Artyom Sytnyk, président du Bureau national de lutte contre la corruption d'Ukraine (NABU), estime que les «provocations» contre son institution ont pour cause des élections imminentes en Ukraine et le processus de création du tribunal de lutte contre la corruption.

Il a fait cette déclaration lors de son intervention devant le Comité de la Verkhovna Rada sur la prévention et la lutte contre la corruption.

«La Verkhovna Rada a adopté la loi sur la Cour anti-corruption. Autrement dit, la Rada a pris acte de propositions formulées depuis 2 ans. Je vous rappellerai que les responsabilités du NABU prennent fin avec la signature d’un acte d'accusation par le procureur général. Nous avons insisté pour la création d'un tel organe. Maintenant, la rhétorique a changé, et un projet de loi sur la Cour anti-corruption a été adopté, probablement, pour recevoir une nouvelle tranche», a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu'actuellement, deux facteurs sont à l'origine des provocations contre l’Agence: le processus électoral et la création du tribunal anti-corruption.

«Lorsque la Cour anti-corruption prononcera des verdicts, ce sera le point de non retour de la réforme anti-corruption. Ceux qui sont maintenant impliqués dans des provocations l’ont compris. Il est étonnant de constater que les personnes qui ont créé ce bureau ont tout d’abord ressenti les conséquences de la réforme de la lutte contre la corruption et actuellement ils tentent d’arrêter ce processus», a-t-il souligné.

Artyom Sytnyk s’étonne des accusations d’absence de résultats portées contre l’Agence. Dans la campagne menée contre lui et le NABU, il voit l’intention de détruire les résultats du travail des organes de lutte contre la corruption et estime que le problème vient de l’absence d’une Cour anti-corruption.

Lire aussi: Artyom Sytnyk : Grâce à l'Agence nationale anti-corruption, l'Ukraine pourrait récupérer 6 milliards d’UAH

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>