Ben Hodges: Si l'Occident ne fait rien concernant l'annexion de la Crimée, alors Odessa sera la prochaine

Ben Hodges: Si l'Occident ne fait rien concernant l'annexion de la Crimée, alors Odessa sera la prochaine

Ukrinform
L’Europe et les États-Unis devraient renforcer leur partenariat transatlantique devant les menaces d’une nouvelle agression de la Russie.

Cette opinion a été exprimée par l'ancien commandant américain en Europe, le général Ben Hodges, lors d'une conférence à Prague consacrée au 20e anniversaire de l’adhésion de la Tchéquie et des autres pays du groupe de Visegrád à l'OTAN.

«Si nous ne sommes pas complètement unis, cela les encouragera à poursuivre l’agression », a déclaré le général, ajoutant que Moscou utiliserait toutes les «fissures» au sein de l'Alliance.

Hodges est convaincu que l'OTAN doit renforcer ses capacités dans la région de la mer Noire. «C'est la région où la Russie est en train de décider de l'agression la plus grande et la plus forte. Si l'Occident ne fait rien avec l'annexion de la Crimée, il est tout à fait possible que la prochaine soit Odessa et, éventuellement, la Roumanie, qui sera occupée», a-t-il déclaré.

Selon Hodges, pour que l'Alliance continue à avoir du succès, il est nécessaire de bien comprendre les menaces qui pèsent sur elle. Dans ce contexte, le général a noté que le terrorisme était «terrible», mais que l'OTAN devait également faire face aux menaces potentielles de la Russie et de la Chine.

Parlant de la Chine, le général n'a pas exclu la possibilité d'une guerre avec ce pays dans les 10 prochaines années. «J'espère me tromper, mais il y a une telle trajectoire lorsque je regarde ce que fait la Chine et que j'écoute ce que disent les dirigeants communistes chinois. Je sais donc qu'il peut y avoir un conflit», a-t-il déclaré.

Lire aussi : Le Parlement européen: La Russie ne peut plus être considérée comme un partenaire stratégique

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-