Ukraine : la Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques de l’ONU prévient le Conseil de sécurité du risque de revers, malgré certains signes encourageants

Ukraine : la Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques de l’ONU prévient le Conseil de sécurité du risque de revers, malgré certains signes encourageants

Ukrinform
La Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix a affirmé, cet après-midi, devant le Conseil de sécurité, que des faits nouveaux importants ont fait naître l’espoir de progrès dans la mise en œuvre des Accords de Minsk, relatifs à la situation dans l’est de l’Ukraine, tout en avertissant du risque « réel » de revers.

Mme Rosemary DiCarlo s’est notamment félicitée de la tenue, en décembre 2019, de la réunion du format Normandie, la configuration qui regroupe la France, l’Allemagne, la Fédération de Russie et l’Ukraine, lors de laquelle ses dirigeants ont appelé à des mesures immédiates pour stabiliser la situation dans la zone de conflit et mettre en œuvre les dispositions politiques des Accords de Minsk.

Elle a également salué le fait que ce sommet de Paris ait été suivi d’un échange de prisonniers d’envergure et de l’avancement des discussions sur de nouvelles zones de désengagement. Cependant, ces premiers signes encourageants restent limités et facilement réversibles, a-t-elle prévenu.

La Secrétaire générale adjointe s’est notamment inquiétée des violations majeures du cessez-le-feu, y compris aujourd’hui même le long de la ligne de contact près de Zolote, lors d’un incident marqué par l’utilisation présumée d’armes lourdes. « De telles violations sont profondément préoccupantes et rappellent clairement qu’en l’absence de volonté politique soutenue, il existe un risque très réel de revers et de nouvelles violences », a mis en garde Mme DiCarlo.

La gravité de l’incident de la matinée a également été déploré par M. Halit Çevik, le Chef de la Mission spéciale d’observation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en Ukraine qui a signalé que des armes qui auraient dû être retirées en vertu des Accords de Minsk avaient été utilisées à cette occasion. S’il a fait état d’une baisse « significative » des violations du cessez-le-feu depuis le 1er janvier, il a toutefois signalé qu’il s’agit là « d’un calme relatif, pas d’un silence complet », 520 violations du cessez-le-feu étant enregistrées en moyenne chaque jour, « un nombre bien trop élevé pour assurer un régime de cessez-le-feu raisonnable ».

« Ce qui se dessinera au cours des prochains mois sera capital », a souligné M. Çevik qui a insisté sur l’urgence de maintenir l’élan et de respecter les délais définis par les dirigeants du format Normandie. Il a également appelé à lever les restrictions « inacceptables » imposées à la liberté de mouvement de la Mission de l’OSCE, notamment dans le sud de la région de Donetsk.

« En dépit de progrès indéniables, la confiance et la volonté politique manquent pour une véritable avancée », a renchéri Mme Heidi Grau, Représentante spéciale de la Présidence en exercice de l’OSCE, qui a notamment fait le point sur le désengagement des forces et des équipements à Stanytsia Luhanska, Zolote et Petrivske. « Cela ne représente qu’une petite section de la ligne de contact mais c’est un signal important et le point de départ du renforcement de la confiance », a-t-elle estimé. Mme Grau a de plus indiqué que le 1er octobre, les parties ont accepté la « formule Steinmeier » qui définit la tenue des élections locales dans les territoires qui ne sont pas contrôlés par le Gouvernement.

La France a souligné que l’objectif des dirigeants du format Normandie reste la mise en œuvre des clauses politiques des Accords de Minsk. Il s’agit là du volet le plus difficile même si la dynamique créée doit permettre de progresser sur ce terrain afin, a-t-elle expliqué, de définir les dispositions particulières d’auto-administration locales de certaines zones des régions de Donetsk et Louhansk et d’intégrer la formule Steinmeier dans la législation ukrainienne. De son côté, l’Allemagne a loué la volonté du Président ukrainien de parvenir à un règlement, accusant la Fédération de Russie de n’avoir pas mis en œuvre lesdits accords.

Pour sa part, la délégation russe a souligné que les Accords de Minsk sont le seul espoir de paix et leur mise en œuvre la seule chance pour les autorités ukrainiennes de regagner la confiance des populations du Donbass. La délégation a également insisté sur le fait qu’« il a deux parties au conflit, le Donbass et Kyiv, pas trois ». Tant qu’un dialogue ne sera pas instauré entre Kyiv et le Donbass, il ne pourra y avoir de résolution du conflit, a-t-elle insisté.

Lorsque lui sont rappelées ses obligations en vertu des Accords de Minsk, la Fédération de Russie pointe immédiatement le doigt en direction de l’Ukraine, en arguant que c’est nous qui devrions engager un prétendu « dialogue direct » avec les représentants des deux « autorités locales » dans la partie temporairement occupée du Donbass, a lancé le Vice-Ministre des affaires étrangères de l’Ukraine. « Mais qui sont-elles?

Lire aussi : Rosemary DiCarlo : En 2019, 27 civils ont péri dans le Donbass

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-