Dialogue est un « signe de force » : l'OTAN estime qu’il est encore possible de se mettre d’accord avec la Russie

Dialogue est un « signe de force » : l'OTAN estime qu’il est encore possible de se mettre d’accord avec la Russie

Ukrinform
Il est de la responsabilité de la Russie de réduire les tensions en Ukraine et d'éviter une nouvelle escalade du conflit, mais il est encore possible de poursuivre le dialogue avec Moscou.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, l’a déclaré sur l’antenne du radiodiffuseur public canadien CBC, selon un correspondant d'Ukrinform.

« L'agresseur est la Russie. S'attendre à ce que la victime d'une agression effectue la désescalade, c'est vraiment mettre tout, d'une manière un peu étrange, à l'envers », a dit M. Stoltenberg.

Dans le même temps, il a ajouté que l'OTAN restait disposée à se rasseoir et à écouter les préoccupations de Moscou. Selon Stoltenberg, qui s'était réglé avec la Russie sur les questions de démarcation des frontières dans l'extrême nord pendant son mandat de premier ministre norvégien, il est encore possible de parvenir à un accord avec Moscou.

« Je pense que la chose la plus importante que j'ai apprise, c'est qu'il n'y a pas de contradiction entre... la défense, la force et le dialogue. Tant que nous sommes forts, tant que nous sommes unis, nous pouvons dialoguer et discuter de nombreux sujets avec la Russie. Le dialogue, les pourparlers, les négociations ne sont pas un signe de faiblesse, mais un signe de force », a souligné le secrétaire général.

Il a insisté sur le fait qu'une nouvelle invasion du territoire ukrainien serait « une grosse erreur stratégique de la Russie », avec un coût élevé en sang.

« Les forces armées ukrainiennes sont beaucoup mieux entraînées, équipées et préparées aujourd'hui qu’en 2014, lorsque la Russie est intervenue pour la première fois », a-t-il déclaré. « Et puis, bien sûr, nous serons toujours prêts à faire ce qu'il faut pour protéger et défendre tous les alliés de l'OTAN », a résumé M. Stoltenberg.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2023 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-