Ukraine : La ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France s’est rendue à Boutcha

Ukraine : La ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France s’est rendue à Boutcha

photos
Ukrinform
En visite en Ukraine, la nouvelle ministre des affaires étrangères française, Catherine Colonna, s’est rendue lundi à Boutcha, dans la banlieue de Kyiv, la capitale ukrainienne, où ont eu lieu des massacres de civils par les troupes russes en mars 2022.

Après le départ des soldats russes, à la fin de mars, de cette localité et la découverte de centaines de cadavres de civils ukrainiens, Boutcha est devenue le symbole des crimes de guerre imputés à la Russie par l’Ukraine.

« Cela ne devrait pas arriver, il ne faut pas que ça recommence…La France est à leurs côtés [aux côtés des Ukrainiens] avec ses amis, ses alliés, elle va faire tout son possible pour que la paix revienne.», a déclaré la cheffe de la diplomatie française après s’être rendue dans une église orthodoxe dans la cour de laquelle de nombreuses fosses communes avaient été découvertes.

Mme la ministre est également revenue sur la contribution de la France à l’enquête sur ces crimes de guerre présumés, des gendarmes français ayant été envoyés sur place pour établir une procédure d’examen et d’identification des corps aux côtés des enquêteurs ukrainiens. « Nous avons répondu les premiers (...) Ils sont restés quelques semaines, ils vous ont laissé de quoi travailler et ensuite une deuxième équipe est arrivée », a-t-elle précisé.

La chef de la diplomatie française a dit espérer que « les procédures légales puissent s’achever le plus rapidement possible pour que les familles puissent voir leurs proches reposer dans des sépultures », ajoutant que seul « le résultat de l’enquête » menée par les autorités ukrainiennes permettra d’établir l’identité des responsables de ces exactions, notamment « à partir des faits que notre équipe a contribué à établir », a précisé Mme Colonna.

La ministre doit ensuite s’entretenir avec le président Volodymyr Zelensky et son homologue ukrainien Dmytro Kuleba « pour évoquer en particulier le blocage des exportations de céréales et d’oléagineux d’Ukraine qui soulève des risques réels d’insécurité alimentaire », selon un communiqué du Quai d’Orsay.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-