3 choses à savoir sur le Chakhtar Donetsk, adversaire de l’AS Monaco en Ligue des champions

3 choses à savoir sur le Chakhtar Donetsk, adversaire de l’AS Monaco en Ligue des champions

Ukrinform
Ce soir, à 21h00, l'AS Monaco recevra au stade Louis-II le club ukrainien du Chakthar Donetsk lors du barrage aller de la Ligue des champions. 

À l’occasion de ce match, l’édition monégasque Monaco-tribune.com a décidé de faire un zoom sur l’équipe ukrainienne.

Une tradition brésilienne

Sur les bords du Kalmious, dans le Donbass, les Brésiliens ont pris racines depuis une décennie. Douglas Costa, Willian, Fernandinho, Fred, Taison, Bernard, Luiz Adriano, Alex Teixeira… tous ont revêtu le maillot du Chakhtar Donetsk. Une tradition qui perdure cette saison encore avec les présences de pas moins de onze joueurs brésiliens dans l’effectif (Dodô, Marlon Santos, Marcos Antônio, Dentinho…).

Une connexion gagnante, qui offre aux jeunes talents brésiliens un tremplin vers les grands clubs européens dans un cocon familial et qui permet au Chakhtar de lutter face au Dynamo Kyiv, l’autre ogre ukrainien avec qui il se partage tous les titres de champion d’Ukraine depuis 1992 et le titre du Tavria Simferopol.

Un jeu tourné vers l’offensif

 « Ils cherchent toujours à attaquer, à se créer des occasions, à construire leur jeu. » Niko Kovac le sait bien. Face au Chakhtar Donetsk, la partie s’annonce bien différente des deux premiers matchs de Ligue 1 que viennent de disputer les coéquipiers d’Aurélien Tchouaméni face à des blocs bas et des défenses à cinq.

Et avec l’arrivée cet été de l’entraîneur italien Roberto De Zerbi, qui officiait la saison dernière sur le banc de Sassuolo, les préceptes ukrainiens ne sont pas prêts de changer. Au contraire. Réputé pour faire bien jouer ses équipes et offrir un vrai divertissement aux supporters, De Zerbi se régale déjà cette saison avec son armada de joueurs techniques. Avec près de 70% de possession depuis le début de la saison, les Monégasques sont prévenus. Pour une fois, le ballon pourrait bien ne pas être dans leurs pieds.

Un habitué de la Ligue des champions

Avec treize participations à la Ligue des champions lors des quinze dernières éditions, le Chakhtior Donetsk a l’expérience de la plus prestigieuse des compétitions européennes. En 2011, le club a même atteint les quarts de finale de la C1 pour la première fois de son histoire, deux ans après avoir remporté la Ligue Europa (C3).

Éliminés lors de la phase de groupes de Ligue des champions la saison dernières, les Ukrainiens se sont tout de même payés le luxe de faire trébucher le Real Madrid à deux reprises, avant d’être reversés et éliminés par l’AS Rome lors des huitièmes de finale de la Ligue Europa.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-