Les journalistes de l’Ukraine et du monde entier exigent la libération de Souchtchenko

Les journalistes de l’Ukraine et du monde entier exigent la libération de Souchtchenko

Ukrinform
Les Fédérations internationale et européenne des journalistes (IFJ –EFJ) exhortent le gouvernement russe à libérer le journaliste ukrainien Roman Souchtchenko, condamné à 12 ans de prison ferme en Russie pour de fausses accusations d’espionnage.

La déclaration correspondante a été publiée sur le site d’IFJ.

" Les Fédérations internationale et européenne des journalistes se sont jointes à l’Union nationale des journalistes de l’Ukraine et du Syndicat indépendant des médias de l’Ukraine dans leur condamnation de ce verdict sévère rendu à l’encontre de Roman Souchtchenko et exhortent le gouvernement russe à le libérer jusqu’à ce que des preuves de l’accusation soient présentées", peut-on lire dans la déclaration.

L’Union nationale des journalistes de l’Ukraine également a exprimé son indignation devant le verdict à l’encontre de Souchtchenko.

"Ensemble, avec nos partenaires internationaux qui soutiennent à l’unanimité notre position, nous allons utiliser tous les moyens de pression publique sur le gouvernement russe afin que tous les prisonniers du Kremlin, que ce soit en Russie ou sur les territoires occupés par les terroristes pro-russes, soient libérés", a déclaré Serhiy Tomilenko.

Auparavant, la directrice de l’Institut des médias et la représentante de l’organisation "Reporters sans frontières" Oxana Romanyk a déclaré que le verdict à l’encontre de Roman Souchtchenko était un témoignage flagrant de la violation de la liberté de la presse de la part de la Russie.

Harlem Désir, représentant de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour la liberté des médias, a exprimé son espoir que la décision de la cour russe serait révisée.

Lire aussi : Pour le journaliste, un verdict de 12 ans cousu de fil blanc

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-