C’est officiel : la Russie a refusé d’échanger Oleg Sentsov

C’est officiel : la Russie a refusé d’échanger Oleg Sentsov

Ukrinform
Tatyana Moskalkova, Commissaire aux droits de l’homme de la Fédération de Russie, a déclaré que l'échange entre Oleg Sentsov et des prisonniers russes détenus en Ukraine était impossible puisque le réalisateur ukrainien aurait à la fois la citoyenneté russe et ukrainienne.

Ceci a été rapporté par Interfax.

« En ce qui concerne Sentsov, Chtyblikov et d'autres, en fait, ils ont obtenu deux citoyennetés. Selon la Constitution ukrainienne, leurs citoyens ne sont pas soumis à l'extradition sur le territoire de la Russie, tout comme nos citoyens ne peuvent pas être extradés vers un autre territoire. Donc, il va falloir chercher une nouvelle forme juridique », a-t-elle déclaré.

Elle a également déclaré qu’«aujourd'hui, un grand nombre de citoyens ont deux passeports ». Par conséquent, un accord devrait stipuler que ces personnes sont reconnues en tant que citoyens de l'un et de l'autre État et que les consuls et les médiateurs devraient y être admis.

Cependant, cette déclaration contredit la position de l’Ukraine et de la communauté internationale qui ne reconnaissent pas l’annexion de la Crimée par la Russie, suivie d’une délivrance forcée de passeports russes aux habitants de la péninsule.

Entre outre, le Service fédéral pénitentiaire russe (FSIN) envisage de nourrir de force Oleg Sentsov, s'il y a une menace sur sa vie.

Comme le rapporte « Interfax », cette déclaration a été faite par le secrétaire exécutif du Comité de surveillance publique, Ivan Melnikov, à Moscou,

« 100 jours de grève de la faim, c’est très difficile pour lui  (Sentsov - Ed.). Bien sûr, il absorbe des mélanges nutritifs, sinon il serait déjà mort. Le Service pénitentiaire fédéral a ses propres règles et si la vie de Sentsov est menacée, il sera alimenté de force », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Opinion de la Commissaire aux droits de l’homme russe concernant Oleg Sentsov

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-