Région de Louhansk : les troupes russes pilonnent Lyssytchansk et tentent de couper la « route de la vie »

Région de Louhansk : les troupes russes pilonnent Lyssytchansk et tentent de couper la « route de la vie »

photos
Ukrinform
De violents combats se poursuivent dans la ville de Severodonetsk, région de Louhansk. Les troupes russes bombardent intensivement la ville de Lyssytchansk et tentent de bloquer la « route de la vie », l'autoroute Lyssytchansk-Bakhmout, a rapporté le gouverneur militaire de la région, Serguiy Gaїdaї.

« Région de Louhansk : des batailles acharnées à Severodonetsk et dans les villages satellites ; Lyssytchansk est sous le feu nourri de l'ennemi. Les orcs [russes] essayent d'encercler le long de l'autoroute Lyssytchansk-Bakhmout mais sans succès », a-t-il écrit sur Telegram.

Selon lui, l’ennemi tente de prendre le contrôle total de Severodonetsk et de bloquer les forces de défense ukrainiennes près de Borivské et Voronové. Les hostilités sont en cours.

Les occupants russes prennent pied à Oustynivka et mènent une offensive sur Bila Gora. Dans la direction Tochkivka-Pidlisné, l'ennemi s'est emparé de Pidlisné et Myrna Dolyna. Il a également eu un succès partiel près de Guirské.

Selon M. Gaїdaї, les troupes russes continuent de suivre une « tactique rampante » et de tirer sur la région de Louhansk avec de l'artillerie et de l'aviation. Chaque jour, elles frappent les mêmes cibles à Severodonetsk, à savoir l'usine Azot et les ponts détruits.

Lyssytchansk souffre également du feu ennemi continu. Trois civils et plusieurs policiers ont été blessés au cours de la dernière journée. Les zones résidentielles et les infrastructures de la ville ont été gravement endommagées. Les troupes russes ont intentionnellement tiré des missiles sur les bâtiments des forces de l'ordre de la ville, tels que le Département de police, le Parquet et le Service de sécurité ukrainien. Plus de 20 maisons résidentielles ont été endommagées dans la communauté de Guirské.

Les employés de l'usine Azot et leurs familles s’y réfugient toujours, notamment dans des abris anti-bombes. Au total, 568 civils y restent, dont 38 enfants.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-