La propagande russe « répand » le choléra à Odessa : d'abord sur des tracts, puis sur Telegram

La propagande russe « répand » le choléra à Odessa : d'abord sur des tracts, puis sur Telegram

Fact Check
Ukrinform
Une institution d'État spécialisée a réfuté les fausses informations qui ont été tentées d'être propagées au nom d'une société privée.

Une chaîne Telegram russe a diffusé une information sur la prétendue épidémie de choléra à Odessa. Elle était étayée par la photo d'un tract que les habitants de la ville auraient reçu dans leur boîte aux lettres. Le tract appelait les habitants à la plus grande vigilance et à la prudence, proposait une liste de mesures de précaution et un numéro de téléphone à appeler en cas de symptômes de maladie. Ce tract aurait été envoyé par l’entreprise privée « Société de gestion « Maison service ».

L'information sur la prétendue épidémie de choléra est une infox.

L'entreprise et ses contacts indiqués sur le tract ont en effet pu être trouvés sur Google.

Dans un commentaire à Ukrinform, le directeur de l'organisation a confirmé l'existence de la société, soulignant que son vrai nom est SARL « Maison service ». Il a également nié toute implication de l'organisation dans la distribution de tracts sur la prétendue épidémie de choléra.

Le numéro indiqué dans le tract pour un patient potentiel n’est pas valide.

L'institution d'État spécialisée « Centre régional d'Odessa pour le contrôle et la prévention des maladies du ministère de la Santé de l'Ukraine » a officiellement réfuté les fausses informations sur la prétendue épidémie de choléra. « Les informations spécifiées ne correspondent pas à la réalité. Aucun cas de choléra n'a été enregistré en Ukraine et dans la région d'Odessa », a déclaré l'institution dans sa réponse à la requête d'Ukrinform.

Ce n'est pas la première fois que des infox sur le choléra sont diffusées. En juin 2022, il a été rapporté que Kyivvodokanal, la société d'approvisionnement en eau de Kyiv, a démenti l'information selon laquelle l'eau du robinet pouvait être dangereuse et que des maladies pouvaient s'y propager. Une infox similaire a également été réfutée à Kharkiv. Plus tard, le ministère ukrainien de la Santé a indiqué qu'aucun cas de choléra n'avait été enregistré en Ukraine.

Dmytro Badrak

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2023 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-