Un ancien journaliste d'opposition russe tué à Kyiv

Un ancien journaliste d'opposition russe tué à Kyiv

348
Ukrinform
Arkady Babchenko, un ancien journaliste russe d'opposition qui travaillait depuis 2017 pour une télévision Tatare de Crimée depuis août 2017 et avait couvert le conflit dans le Donbass a été assassiné à son domicile cette nuit à Kyiv.

MàJ : 30.05.2018 - 09h35

Le député de la majorité présidentielle à la Verkhovna Rada (le Parlement ukrainien), et membre du Conseil d'administration du ministère de l'Intérieur, Anton Herashchenko, a relaté les détails de l'assassinat du journaliste dans un message sur son compte Facebook, rapportant les premières informations et témoignages recueillis par les forces de l'ordre :

"Arkady s'est rendu dans un magasin. Le tueur l'attendait dans l'escalier, sous le porche. Quand Arkady a ouvert la porte de son immeuble, l'assassin lui a tiré plusieurs coups de feu dans le dos. Son cœur s'est arrêté dans une ambulance sur le chemin de l'hôpital ", a t-il déclaré.

La police a confirmé cette version. Yaroslav Trakalo, porte-parole de la police nationale, a déclaré que son épouse se trouvait dans l'appartement lorsqu'elle a entendu les coups de feu. Elle a trouvé son mari blessé et a appelé les secours. 

"Le régime de Poutine vise ceux qu'il ne peut pas casser ou intimider", a conclu Herachtchenko.

Au cours des dernières années, plusieurs citoyens russes ou ayant travaillé dans l'opposition au régime de Poutine ont été assassinés en Ukraine. Le journaliste d'investigation et directeur exécutif du journal Oukraïnsky Pravda, Pavel Cheremet, est mort dans l'explosion d'une voiture piégée en juillet 2016 et en mars 2017, c'est un ancien député de la Douma russe exilé en Ukraine, Denis Voronenkov, qui a été assassiné par balle dans le centre de la capitale ukrainienne.

Agé de 41 ans, marié et père de famille, Arkady Babchenko avait été reporter de guerre pour plusieurs médias russes, tels que Komsomolets ou la chaîne de télévision MTV. Il s'était, durant les années 2000, rapproché des médias d'opposition de la Fédération de Russie, comme Novaïa gazeta et la radio Echo de Moscou. Opposé à l'annexion de la Crimée et à l'agression russe dans le Donbass, il avait été obligé de fuir Moscou en février 2017, ayant reçu de nombreuses menaces de mort suite à des campagnes d'intimidation et de diffamation.

Babchenko avait aussi écrit plusieurs romans, racontant notamment son expérience en tant que soldat dans les forces armées de la Fédération de Russie avec lesquelles il avait participé aux deux guerres de Tchétchénie avant d'entamer sa carrière de journaliste.

L'OSCE, par la voix de son représentant pour la Liberté des Médias, Harlem Désir, a appelé les autorités ukrainiennes à mener une enquête détaillée et immédiate sur le meurtre du journaliste d'opposition russe

"Horrifié par l'annonce que le célèbre journaliste russe Arkady Babchenko a été abattu chez lui à Kyiv, j'invite les autorités ukrainiennes à mener une enquête immédiate et complète", a t-il écrit sur twitter.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-