Volodymyr Zelensky et son équipe : Ce qu’ils ont réussi à faire en un an

Volodymyr Zelensky et son équipe : Ce qu’ils ont réussi à faire en un an

Ukrinform
Beaucoup de choses ont été faites. Il faut encore faire bien d’avantage. La crise mondiale est une énorme épreuve, mais l'Ukraine tient le coup.

Le 21 avril 2019, il y a exactement un an, le deuxième tour de l'élection présidentielle s'est tenu en Ukraine. Tout le monde se souvient du soutien sans précédent que les Ukrainiens ont accordé à Volodymyr Zelensky, élu président avec  73% des voix. Un mois plus tard, le nouveau président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, a commencé à exercer ses fonctions, deux mois plus tard, les élections législatives anticipées ont eu lieu et fin août, un nouveau gouvernement a été nommé.

Qu'est-ce que le président Zelensky et toute son équipe ont accompli au cours de ces 12 mois? Bien entendu, les appréciations de la situation seront différentes compte tenu de la situation politique interne. Il est à noter que cette année est difficile pour le monde entier. Et les épreuves ne sont pas encore terminées, elles sont à venir. Et qu'en est-il de l'Ukraine, qui est déterminée à changer?  

Il convient de rappeler que l'Ukraine est une république parlementaire-présidentielle. Cela signifie que les pouvoirs du président sont limités et que le Parlement a un niveau de compétence relativement élevé, en particulier dans les domaines économique et social. Par conséquent, nous évaluerons tous les résultats de l'année pour le gouvernement de Volodymyr Zelensky, étant donné que la Verkhovna Rada avait à cette époque une mono-coalition de « Serviteur du Peuple ».

Le cap annoncé par la Révolution de la dignité n'a pas changé : l'Ukraine se dirige vers une Europe unie et l'OTAN. Même si la guerre se poursuit, l’Ukraine fait beaucoup d’efforts pour qu’elle se termine rapidement et de manière juste et équitable pour le pays. La lutte contre la corruption ne donne pas encore des résultats impressionnants, mais se poursuit, il y a donc lieu d'espérer des progrès. Et malgré la crise économique mondiale, nous essayons de tenir bon, bien que cela nous soit difficile.

GUERRE ET PAIX

Le format Normandie, suspendu en 2016, a été débloqué en décembre 2019. L’Ukraine a su faire respecter sa position : ce sont les problèmes de sécurité qui doivent être résolus avant tout. Il s'agit d'un cessez-le-feu complet, du retrait des troupes d'occupation russes et des groupes armés illégaux, du retrait des armes, du transfert à l'Ukraine du contrôle de la frontière dans le Donbass et après, des élections locales. En outre, la partie ukrainienne, le président Zelensky, ayant trouvé le soutien des Alliés, a proposé de modifier les accords de Minsk lors du sommet de décembre à Paris pour les concrétiser aujourd'hui. Après les cinq ans et demi qui se sont écoulés depuis la signature de Minsk-1, beaucoup de choses ont changé dans le monde et en Ukraine, et ce « beaucoup de choses » doit être pris en compte dans le processus de mise en œuvre des accords de Minsk.

Volodymyr Zelensky et son équipe ont réussi à échanger plusieurs otages et prisonniers politiques ukrainiens détenus en Russie et en Crimée annexée, notamment, Oleg Sentsov, Olexandre Koltchenko et Roman Souchtchenko, ainsi que des marins ukrainiens capturés dans le détroit de Kertch en novembre 2018.

Dans le Donbass, le retrait des troupes a eu lieu à Stanytsya Louhanska, Zolote et Petrivske, le pont à Stanytsya Louhanska a été reconstruit et deux points de contrôle « Tchongar » et « Kolontchak » ont été emménagés sur la frontière administrative avec la Crimée.

Enfin, une chaîne TV Dim / Dom a été créée pour diffuser dans les territoires occupés du contenu d'information et de divertissement pro-ukrainien. Avec son aide, les informations sur l’Ukraine sont diffusées dans le territoire occupé du Donbass pour la première fois en six ans.

SYSTÈME POLITIQUE ET ANTI-CORRUPTION

Les élections législatives anticipées ont eu lieu le 21 juillet 2019.  La Verkhovna Rada de l’Ukraine de la neuvième convocation  a adopté sans délai des lois qui n'avaient pas été adoptées par les convocations précédentes. Il s’agit de l'introduction d'une responsabilité pénale pour les votes non personnels et l’absence non justifiée au parlement, l’abolition de l'immunité parlementaire et l’adoption d’un nouveau code électoral selon lequel le prochain parlement ukrainien sera élu sur une base proportionnelle avec des listes ouvertes, mais aussi de l’ouverture du marché foncier et l’adoption de la loi sur la destitution du président, proposée par Volodymyr Zelensky lui-même.

En revanche, il est à noter qu’en un an, les Ukrainiens ont eu trois gouvernements : le gouvernement de Volodymyr Hroisman, celui d’Olexiy Hontcharouk et celui de Denys Chmygal. Actuellement, plusieurs postes restent vacants dans le gouvernement de Denys Chmygal, alors que certains ministres ont démissionné après avoir travaillé un mois.

La Verkhovna Rada de la neuvième convocation a adopté une loi sur l’indépendance de l’Agence nationale anti-corruption et a permis de démarrer la réforme du Bureau du procureur.

ÉCONOMIE ET ENTREPRISES

L'économie mondiale est confrontée à une menace sans précédent liée à la pandémie de coronavirus. Mais selon les experts, la crise cyclique approche depuis le second semestre de l'année dernière. Et, au cours de cette période, les agences de notation internationales - Standard & Poors et Fitch - ont relevé la note de l'Ukraine avec une perspective stable. Dans le même temps, la monnaie ukrainienne a augmenté de près de 15% au 4ème trimestre de l'année dernière. Cela a permis à la Banque nationale d'Ukraine d'accumuler de l'or et des réserves de change à 25 milliards de dollars, ce qui signifie avant tout la stabilité.

Bien sûr, il y avait des problèmes. Le taux de change élevé de la hryvnia a créé des problèmes pour les exportateurs ukrainiens et, par conséquent, pour le secteur industriel. Cependant, la Banque nationale et le bloc financier du gouvernement contrôlent la situation, et la reprise prévue des prêts du FMI  renforce la confiance: l'Ukraine traversera une crise mondiale avec le moins de pertes possible.

Nous en parlons plus en détail ci-dessous :

La Verkhovna Rada a voté la loi sur le découplage effectif (unbundling) de la société Naftogaz.

Le gouvernement ukrainien a convenu avec la Russie de poursuivre le transit de gaz à travers le territoire de l'Ukraine à des conditions favorables pour la partie ukrainienne qui permettrons à l'Ukraine de recevoir le paiement de Gazprom russe, même si les volumes de gaz transportés sont moins importants que prévu par le contrat. En pratique, c'est des milliards de dollars chaque année.

Le géant gazier russe Gazprom a fini par payer 2,9 milliards de dollars à son homologue ukrainien Naftogaz conformément à la décision prise en février 2018 par la cour d'arbitrage de Stockholm.

La Verkhovna Rada a également voté la loi qui prévoit la liquidation de la Commission nationale de régulation des marchés des services financiers et la répartition des pouvoirs de régulation du marché financier entre la Banque nationale de l’Ukraine et la Commission nationale valeurs mobilières et bourse. Ce fut l'une des principales exigences de nos partenaires occidentaux et nous permettra de créer un système financier en Ukraine qui réponde aux normes internationales.

Le nouveau gouvernement a créé un véritable mécanisme de concession afin de permettre d'attirer des investisseurs internationaux expérimentés dans les infrastructures ukrainiennes. Les premiers appels d'offres de concessions - dans les ports d'Olbia et de Kherson ont déjà été menés à bien.

Le gouvernement a élaboré et mis en œuvre des mesures de soutien aux petites et moyennes entreprises pendant la crise du coronavirus. En particulier, des modifications législatives ont été introduites pour permettre aux entreprises de recevoir des intérêts sur leurs remboursements de prêts. Un programme d'octroi de prêts sans intérêt pour reconstituer le fonds de roulement a été élaboré. La seule condition est qu'au moins 80% des emplois soient sauvegardés pendant une crise.

Le gouvernement a mis en œuvre le programme « Grand chantier » dans l’objectif de construire et réparer des milliers de kilomètres de routes, des milliers de sites socialement importants et créer également des milliers de nouveaux emplois.

Mise en œuvre du programme de prêts disponibles pour les petites entreprises à des taux record de 5, 7 et 9%.

• L'article du Code pénal pour l'entrepreneuriat fictif a été aboli. Cet article n'a pas fonctionné, mais a permis aux agents chargés de l'application des lois corrompus de faire chanter les entreprises.

• Un certain nombre de lois ont été adoptées qui faciliteront l'exportation de marchandises ukrainiennes vers les pays de l'UE (ce que l'on appelle la « dispense de visa industrielle »). Par exemple, l'UE reconnaîtra les certificats de conformité et de qualité délivrés par les autorités ukrainiens.

• Les normes de chantiers ont été considérablement simplifiées et mises à jour. L’inspection nationale de l'architecture et de la construction a été supprimée.

QUESTIONS SOCIALES

• Un véritable mécanisme a été trouvé pour réduire les tarifs sur le chauffage et l'eau chaude. Selon la région et le fournisseur, ce mécanisme a réduit le montant du paiement jusqu'à moins 30%.

• Un programme pour aider les personnes qui perdent leur emploi à cause de la crise est mis en œuvre.

• Pendant la crise du coronavirus, les retraités ukrainiens qui gagnent moins de 5 000 UAH par mois recevrons une aide d’État;

• Les volontaires ukrainiens qui ont combattu l'agression russe à l'Est ont obtenu le statut de conbattants.

• Les travaux de construction de base du bâtiment médical et de diagnostic de l'hôpital pour enfants ont été achevés. Ils ont duré près de 10 ans.

Oksana Petrenko, Kyiv

eh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-