Charles Michel : Nous continuerons d'épauler l'Ukraine et de soutenir son peuple

Charles Michel : Nous continuerons d'épauler l'Ukraine et de soutenir son peuple

Ukrinform
L’Union européenne continuera d’épauler l’Ukraine et de maintenir la pression sur la Russie pour la forcer à retirer ses troupes de l’Ukraine, a déclaré Charles Michel, président du Conseil européen, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

« Monsieur l'Ambassadeur d'Ukraine, Nous continuerons d'épauler l'Ukraine. Nous continuerons de soutenir votre pays et votre peuple. Nous maintiendrons la pression sur la Russie, et nous lui opposerons la vérité. La Russie attaque un pays, un peuple: l'Ukraine. Mais la Russie attaque aussi les valeurs et les principes de cette maison: la dignité humaine, la tolérance, la coopération multilatérale, et le droit international. Ce sont nos valeurs communes, ce sur quoi cette maison repose. Ceci est donc plus qu'une guerre contre une nation. C'est une guerre contre tout ce que nous avons construit au fil des générations depuis la Seconde guerre mondiale », a-t-il déclaré en s’adressant à l’ambassadeur de l’Ukraine à l’ONU.

Le président du Conseil européen a également dénoncé des « atrocités » commises par les troupes russes en Ukraine.  « Il y a quelques mois, j'étais à Borodianka, où des atrocités ont été commises par des soldats russes. Des crimes de guerre. Des crimes contre l'humanité. Ces crimes doivent être punis, et ils le seront. Pour obliger les responsables à en répondre, nous avons besoin de preuves. C'est pourquoi nous aidons maintenant à recueillir les preuves de ces crimes. L'impunité n'est pas envisageable et nous saluons les mesures provisoires prises par la Cour internationale de justice ordonnant à la Russie de suspendre immédiatement ses opérations militaires. Nous soutenons pleinement l'enquête du procureur de la Cour pénale internationale et le travail de la commission d'enquête indépendante. Et l'Union européenne apporte son concours au Procureur général ukrainien et à la société civile dans la collecte des preuves des crimes de guerre », a-t-il déclaré.

Monsieur Charles Michel a accusé la Russie de « brandir la violence sexuelle comme une arme de guerre ». Il a souligné que la violence sexuelle était un crime de guerre, un crime contre l'humanité, une ne tactique de torture, de terreur et de répression. « La violence sexuelle sont des actes honteux dans une guerre honteuse. Il faut les exposer à la lumière du jour, et ne pas les laisser impunis », a souligné le président du Conseil européen.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-