En Ukraine, le ministère de l'Écologie et des Ressources naturelles fera appel de la décision du tribunal d'exclure l’élan du Livre rouge

En Ukraine, le ministère de l'Écologie et des Ressources naturelles fera appel de la décision du tribunal d'exclure l’élan du Livre rouge

Ukrinform
Le ministère de l'Écologie et des Ressources naturelles fait appel de la décision du tribunal administratif de district de la ville de Kyiv, qui a déclaré illégale et invalide l'inclusion de l’élan européen dans le Livre rouge de l'Ukraine et l'interdiction de le chasser.

Cette information a été communiquée par Ostap Semerak, ministre de l’Écologie et des Ressources naturelles.

« Le tribunal administratif du district de Kyiv, en instance, a rendu une décision reconnaissant l'interdiction au ministère de l'Écologie et des Ressources naturelles, concernant l’illégalité de ma décision, d’ajouter l’animal au Livre rouge. Je ne suis pas d'accord avec cette décision! Le ministère fera appel », a-t-il déclaré.

La veille, le tribunal administratif du district de Kyiv a annulé l'ordonnance du ministère de l'Écologie et des Ressources naturelles relative à l'introduction de l’élan européen dans le Livre rouge et a déclaré illégales les mesures à prendre pour interdire sa chasse.

Selon le tribunal, l'une des principales raisons de l'annulation de l'ordonnance était motivée car, « aucune justification scientifique de la nécessité d'introduire un animal dans le Livre rouge de l'Ukraine n'a été fournie et aucune donnée claire sur la taille de la population et sa dynamique ». En outre, le tribunal a déclaré qu'après 2009, aucune étude de l'état de la population des élans en Ukraine n'avait été réalisée.

Comme Ukrinform l’a déjà relevé, le 5 janvier 2018, le ministère de la Justice a enregistré l'ordre du ministère de l'Écologie et des Ressources naturelles d'inclure l’élan européen dans la liste des espèces énumérées dans le Livre rouge.

Auparavant, la Commission nationale concernant le Livre rouge de l'Ukraine avait voté en faveur de l'inclusion de l’élan européen dans le Livre rouge de l'Ukraine. En décembre 2017, Semerak a signé une ordonnance relative à l'inclusion de cette espèce dans le Livre rouge. Au même moment, le document avait été soumis au ministère de la Justice pour enregistrement.

Début 2018, des recherches scientifiques ont été lancées pour recenser le nombre réel d'animaux en Ukraine. En été, l'augmentation des indemnisations pour braconnage a également été multipliée par quatre - soit 130 000 UAH pour la mise à mort d'un élan. Au même moment, les chasseurs ont intenté une action en justice contre le ministère de l'Écologie et l'Académie nationale des sciences de l'Ukraine, souhaitant annuler l'ordonnance du 19 décembre 2017 qui a inclus l’élan dans le Livre rouge de l'Ukraine.

Lire aussi : Le calvaire des 300 moutons devenus otages de la bureaucratie ukrainienne toucherait à sa fin

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-