Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 70

Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 70

Ukrinform
De « violents combats » sont en cours sur le site d'Azovstal à Marioupol, a affirmé mercredi le maire Vadim Boïtchenko, quelques instants après que Moscou a assuré ne pas mener d'assaut sur cette immense usine où sont retranchés des combattants ukrainiens.

Militaire :

  • Hier, Moscou a lancé l'assaut sur l'usine d'Azovstal de Marioupol, tandis que l'ONU a annoncé l'évacuation « réussie » de 101 civils, assiégés à l'intérieur depuis deux mois.  Les autorités ukrainiennes ont partagé une vidéo d’une tentative l’assaut de l'usine d'Azovstal à Marioupol par les troupes russes.
  • Selon les renseignements ukrainiens, la Russie prépare un défilé militaire dans la ville de Marioupol - où les derniers soldats ukrainiens sont retranchés dans l'immense complexe Azovstal - pour le 9 mai, jour où Moscou célèbre la victoire sur l'Allemagne nazie.
  • L'offensive en Ukraine s'étend à travers le pays. Mardi soir, plusieurs villes ont été visées par des tirs de missiles russes. L’armée russe a tiré des missiles sur des installations dans les régions de Dnipropetrovsk, Kirovograd, Lviv, Vinnytsia, Kyiv, Transcarpatie, Odessa et Donetsk, rapporte ce mercredi matin l'état-major général des forces armées ukrainiennes. Trois centrales électriques ont été détruites à Lviv, dans l’ouest du pays
  • « La Russie a déployé 22 groupes tactiques de bataillon (BTG) près d'Izioum (région de Kharkiv, ndlr) dans sa tentative de progression dans le Nord du Donbass », note le ministère britannique de la Défense dans son dernier rapport.

Crimes de guerre :

  • L'Associated Press, la plus grande agence de presse américaine, déclare qu’au moins 600 civils ont été tués lors du bombardement russe du théâtre dramatique de Marioupol.
  • Vingt nouveaux corps de civils ont été découverts au cours des dernières 24 heures dans la zone de Kiev occupée pendant plusieurs semaines par les forces russes.  Au total, 1 235 corps de civils ont été retrouvés et inspectés, a précisé le chef de la police régionale, Andriï Nebytov.
  • Au moins dix personnes sont mortes et 19 ont été blessées dans une frappe russe sur une usine à Avdiïvka, une ville proche de la ligne de front dans l’est de l’Ukraine, a annoncé mardi le gouverneur de la région de Donetsk.
  • Les troupes russes ont pilonné hier le village de Mykhaylivka, dans la région de Louhansk. Un prêtre a été tué par des éclats d’obus, a rapporté Serhiy Gayday, gouverneur de la région de Louhansk.

Crise humanitaire :

  • Des travailleurs humanitaires de l'ONU en Ukraine ont commencé mardi à aider les premières personnes évacuées de l’aciérie dévastée Azovstal de Marioupol, l'Organisation déclarant qu'elle ferait tout son possible pour aider les personnes encore prises au piège.

Politique :

  • La Russie a interdit mercredi le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, d'entrée sur son territoire. « Il a été décidé d'interdire définitivement » à 63 citoyens japonais d'entrer en Russie, a précisé un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.
  • « Nous continuons à agir de manière résolue pour aider l'Ukraine dans cette guerre », a affirmé avec force Gabriel Attal, en sortie de Conseil des ministres ce mercredi.
  • Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a condamné les propos de son homologue russe Sergueï Lavrov sur les atrocités de la Seconde Guerre mondiale, les qualifiant de « manipulation abjecte ».

Société :

  • Au moins 26 personnes ont été tuées et 12 blessées dans un accident de la route entre un bus, une voiture et un camion-citerne, dans l'ouest de l'Ukraine, ont annoncé mercredi les autorités. « Au total, 26 personnes sont décédées - 24 passagers et deux chauffeurs -, et 12 autres blessées dont le chauffeur du camion-citerne », indique la police nationale sur les réseaux sociaux.
  • Selon la 20e édition du Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF, douze pays au total intègrent le classement des pays les plus répressifs pour la presse, dont le Bélarus (153e) et la Russie (155e).

Sanctions :

  • La présidente de la Commission européenne, Ursula Van Der Leyen a détaillé mercredi les nouvelles sanctions que l'Union Européenne souhaite imposer à la Russie : l'UE va « tenir responsables » les « officiers militaires de haut rang et les autres personnes ayant commis des crimes de guerre à Boutcha »,  exclure Sberbank et deux autres établissements bancaires russes du système financier Swift et introduire un embargo sur le pétrole russe.
  • Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, les sanctions occidentales visent particulièrement les oligarques russes. Ces milliardaires, souvent proches de Vladimir Poutine, ont acheté châteaux et hôtels particuliers en France. Dix nouvelles propriétés somptueuses et onéreuses viennent d'être gelées par Bercy.
  • Le ministère des Affaires étrangères australien a imposé mercredi de nouvelles sanctions et interdictions de voyager à l'encontre de membres du parlement russe et de séparatistes ukrainiens.  Celles-ci visent 110 personnes, dont 34 « membres de haut rang des mouvements dirigés par la Russie » à Donetsk et Louhansk.
  • Ce mercredi, la ministre des Affaires étrangères Liz Truss annonce de nouvelles sanctions britanniques. Parmi elles, elle prononce l'interdiction de toutes les exportations de services britanniques, y compris le conseil en gestion, la comptabilité et les relations publiques, vers la Russie. Selon le gouvernement, cela représente 10 % des importations russes dans les secteurs concernés.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-