Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 71

Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 71

Ukrinform
Les combats deviennent de plus en plus violents à Marioupol. Dans un communiqué, l’armée ukrainienne indique que « les occupants russes sont occupés à bloquer et essayer d’anéantir les unités ukrainiennes sur le territoire d’Azovstal » et confirme que les troupes russes sont déjà entrées sur le territoire de l’usine.

Militaire :

  • Les renseignements fournis par les Etats-Unis à l'armée ukrainienne ont permis de tuer plusieurs généraux russes près du front, a affirmé mercredi le New York Times, citant des sources anonymes au sein des services américains.
  • Dans le cadre de manœuvres militaires dans l’enclave de Kaliningrad, Moscou affirme avoir simulé des « lancements électroniques » de missiles à capacité nucléaire. Depuis le début de la guerre, Vladimir Poutine a placé la force de dissuasion nucléaire russe en état d’alerte, et ne cesse de sous-entendre qu’il pourrait en faire usage si l’Occident intervenait sur le terrain.

Crimes de guerre :

  • La nuit dernière, les troupes russes ont tiré des missiles sur la ville de Kramatorsk dans la région de Donetsk, en faisant au moins 25 blessés, a signalé le conseil municipal.
  • Les troupes russes ont de nouveau le monastère de la grotte de Sviatohirsk. Selon le Parquet général de l’Ukraine, sept personnes ont été blessées.
  • Chaque jour, la région de Kyiv, libérée des soldats russes début avril, rencontre de nouvelles découvertes terrifiantes. Cette fois-ci, le corps d'un homme torturé par des envahisseurs russes a été retrouvé dans le district de Boutcha. Deux autres corps ont été découverts dans le district de Vychgorod.
  • Depuis le début de l'invasion à grande échelle, l'armée russe a utilisé 1 993 missiles pour attaquer l'Ukraine et a tué 220 enfants, a déclaré mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans son discours au peuple danois.
  • Natalia Louhovska, psychologue du régiment Azov a été tuée lors des combats dans le territoire de l’usine Azovstal à Marioupol, rapporte le conseil municipal de Tchervonohrad, ville natale de Natalia.

Crise humanitaire :

  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé dans son message vidéo quotidien que 344 personnes avaient été évacuées mercredi de Marioupol et de ses environs vers Zaprorijjia, ville sous contrôle ukrainien située à quelque 230 km de là. « Il y a encore des civils. Des femmes, des enfants », a-t-il néanmoins rappelé.

Politique :

  • Cet après-midi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est entretenu par téléphone avec le président allemand Frank-Walter Steinmeier.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mercredi lors d’un entretien téléphonique le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres à aider à « sauver » les blessés se trouvant dans les ruines de Marioupol. Une réunion du Conseil de sécurité consacrée à l’Ukraine est prévue ce jeudi soir.
  • La Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić, a condamné l’agression russe contre l’Ukraine et fait l’éloge « du courage, de la bravoure et de la détermination » du peuple ukrainien. « Nous avions osé croire que ces images et cette réalité appartenaient à l’Europe d’avant. Nous avions tort. L’histoire revient sur notre continent, de la manière la plus cruelle qui soit. Il n’est pas possible pour l’heure de savoir quelle sera l’ampleur des destructions et quelles seront les conséquences géopolitiques à long terme de ces événements.».

  • Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre indien Narendra Modi, en tournée en Europe, ont appelé mercredi à une « cessation immédiate des hostilités » en Ukraine.

Économie :

  • Plus de six milliards d'euros ont été réunis lors d'une conférence des donateurs pour l'Ukraine, annonce le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.
  • Les cours du pétrole se sont envolés mercredi sous l’effet du projet européen d’embargo sur la Russie. Le contrat de référence pour le prix du baril de Brent de la mer du Nord, avec échéance en juillet, a gagné 4,92 % pour finir à 110,14 dollars, son plus haut niveau depuis un peu plus de deux semaines.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé le lancement d'une plateforme de dons en ligne United24 qui permettra d’aider les Ukrainiens depuis n'importe quel pays du monde.
  • Société Générale a annoncé jeudi un bénéfice net de janvier à mars en légère hausse, au terme d'un premier trimestre chahuté par le déclenchement de la guerre en Ukraine par la Russie, où la banque officie mais dont elle va se désengager.

Société :

  • Après un détournement des télécoms constaté dans la grande ville ukrainienne de Kherson, par la Russie, les autorités ukrainiennes affirment avoir pu rétablir les liaisons, sans passer par les infrastructures russes.
  • Le service d'incendie italien Vigili del Fuoco a remis 45 véhicules de sapeurs-pompiers aux secouristes ukrainiens, a annoncé ce jeudi la Commission européenne.

Sanctions :

  • La ministre française de la Transition écologique Barbara Pompili, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE, s’est dite « confiante » jeudi sur l’adoption « d’ici la fin de semaine » d’un embargo de l’UE sur le pétrole russe, malgré les objections de certains Etats membres.
  • Le président du Conseil européen Charles Michel s’est prononcé jeudi pour une confiscation des avoirs russes gelés dans l’UE dans le cadre des sanctions afin de les rendre « disponibles » pour la reconstruction de l’Ukraine.
  • L’Approvisionnement économique (AEP) suisse va se doter d’un nouveau système de monitoring, qui lui permettra d’identifier précocement un risque de pénurie d’électricité et de réagir en conséquence. De plus, une organisation d’intervention en cas de crise sera mise sur pied dans le secteur gazier en prévention d’une potentielle pénurie.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-