Le MH17 abattu par un missile « Buk » russe tiré par la 53ème brigade de Koursk

Le MH17 abattu par un missile « Buk » russe tiré par la 53ème brigade de Koursk

589
Ukrinform
L'avion MH17 de la compagnie aérienne Malaysia airlines MH17 a été abattu au-dessus du Donbass occupé le 17 juillet 2014 par un système de missiles Buk appartenant aux forces armées russes, et plus précisément à la 53ème brigade antiaérienne basée à Koursk.

Wilbert Paulissen, un enquêteur de la police nationale néerlandaise affecté à cette enquête, a fait une déclaration lors de la présentation des résultats provisoires des travaux de l'équipe d'enquête conjointe (JIT) sur l'accident du vol MH17 de la Malaysia Airlines, selon un correspondant d'Ukrinform :

"Le JIT est arrivée à la conclusion que le Buar TELAR par lequel le MH17 a été abattu provenait de la 53ème Brigade antiaérienne de Koursk, en Fédération de Russie", a déclaré Paulissen.

Selon lui, le groupe a étudié en détail toutes les photographies disponibles datées du 17 et 18 juillet 2014 du système « Buk » soupçonné d'avoir servi au tir, et a trouvé que le système avait "un certain nombre de caractéristiques uniques", sur la base desquelles il était possible d'établir l'appartenance du système anti aérien aux forces armées russes.

Il a déclaré que le groupe avait comparé les photographies de nombreux systèmes Buk similaires, ce qui a permis de confirmer l'appartenance du système aux forces armées russes.

Paulissen a également souligné que cette batterie antiaérienne, avant son arrivée à Pervomaisk d'où le vol MH17 a été abattu, avait parcouru une distance significative, enregistrée les 23 et 25 juin. Peu après le tir et le crash de l'avion, le système Buk a été transporté en Russie.

Lire aussi : Bombardements sur Marioupol : l'Ukraine soumet des preuves directes incriminant la Russie

Pour information : L'avion de ligne, un Boeing-777 appartenant à Malaysia Airlines, en provenance d'Amsterdam et à destination de Kuala Lumpur, a été abattu par des miliciens soutenus par la Russie dans le Donbass en juillet 2014. Il y avait 283 passagers et 15 membres d'équipage à bord de l'avion. .

En septembre 2016, le JIT avait annoncé avoir établi sur la base de preuves irréfutables que l'avion avait été abattu par un missile Buk-9M38 lancé depuis le territoire contrôlé par des miliciens.

L'JIT est composée d'autorités policières et judiciaires des Pays-Bas, d'Australie, de Belgique, de Malaisie et d'Ukraine.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-