Un tribunal canadien juge que l'Iran a commis un acte terroriste en abattant un Boeing ukrainien

Un tribunal canadien juge que l'Iran a commis un acte terroriste en abattant un Boeing ukrainien

Ukrinform
Un tribunal canadien statue que la destruction dans les airs du vol 752 d'Ukrainian International Airlines était bien un acte délibéré de terrorisme. 176 personnes à destination de Kyiv ont été tuées au départ de Téhéran le 8 janvier 2020. 85 d'entre elles résidaient au Canada.

Dans sa décision rendue publique jeudi, le juge Edward Belobaba, de la Cour supérieure de l'Ontario, estime que l'attaque au missile en direction de l'appareil était intentionnelle selon la prépondérance des probabilités, rapporte la Radio Canada.

Dans un document de 15 pages, le magistrat ajoute qu'il n'y avait pas de conflit armé dans la région où l'avion a été abattu.

Il donne ainsi raison aux plaignants dans cette cause en affirmant que ceux-ci ont établi que la destruction de l'avion était un acte de terrorisme et que les Gardiens de la révolution [en Iran] se sont bien livrés à une activité terroriste.

Le juge Belobaba affirme qu'ils étaient en droit, par défaut, d'avoir une décision judiciaire sur la question.

Les plaignants avaient évoqué dans leur recours judiciaire le Code criminel canadien, la loi fédérale sur l'immunité des États et la loi fédérale visant à décourager les actes de terrorisme contre le Canada et les Canadiens. Ils auront le droit d'être entendus à nouveau au sujet de possibles compensations financières.

Des 85 voyageurs qui se rendaient au Canada par Kyiv, 55 étaient citoyens canadiens et 30  avaient le statut de résidents permanents.

La décision de la Cour supérieure de l'Ontario crée un précédent dans la jurisprudence canadienne, selon leurs avocats Mark et Jonah Arnold. Elle aura un impact significatif dorénavant sur les survivants qui cherchent à obtenir justice pour la mort de leurs proches, disent-ils dans un communiqué.

Téhéran avait été notifié du recours à l'automne 2020, mais le régime avait manqué à son obligation d'accuser réception avant décembre de la même année.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-