Le MAE biélorusse n’a jamais donné de réponse satisfaisante sur les conditions d’arrestation de Pavlo Gryb

Le MAE biélorusse n’a jamais donné de réponse satisfaisante sur les conditions d’arrestation de Pavlo Gryb

Ukrinform
Igor Kyzym, ambassadeur de l’Ukraine en République de biélorussie, affirme qu’il n’avait jamais reçu de réponse satisfaisante de la part du ministère des Affaires Étrangères biélorusse sur les conditions d’arrestation et de transfert à l’isolement de Pavlo Gryb, un citoyen ukrainien actuellement détenu en Russie.

Il a fait cette déclaration lors d'une interview pour le site internet TUT.BY :

"Certains aspects négatifs dans nos relations bilatérales ne sont pas entièrement commentés, y compris par la partie biélorusse. La soi-disant disparition de Pavlol Gryb, qui s'est miraculeusement retrouvé dans un centre de détention russe, est devenu un fait incompréhensible pour moi, je ne comprends pas comment cela a pu arriver. Et aux notes de notre ambassade sur cette question, le ministère des Affaires étrangères de Biélorussie n'a pas donné de réponses jusqu'à présent", a-t-il déclaré.

Lire aussi : Pavlo Klimkine demande à l’UE et aux pays du G7 d’aider Pavlo Gryb

Dans le même temps, le diplomate a noté que le ministère des Affaires étrangères biélorusse n'était pas impliqué dans la situation, et que les organismes qui pouvaient répondre aux questions posées avaiet "apparemment décidé de garder le silence".

Autre affaire, celle des accusations d'espionnage portées à l'encontre du citoyen ukrainien et journaliste Pavlo Charoyko, arrêté l'année dernière à Minsk. Kyzym a précisé qu'il était difficile de commenter ce cas, car malgré son statut d'ambassadeur en Biélorussie, le procès du citoyen ukrainien et journaliste lui est impossible d'accès :

"Après la conférence d'automne du KGB de Biélorussie à propos de Sharoyko, il n'y a pas eu de rapport pour nous, et le consul n’a été autorisé à lui rendre visite que deux fois.  J'ai demandé au Ministère des Affaires Etrangères de nous expliquer des détails sur le procès, mais, apparemment, nous apprendrons le verdict par la presse",  a conclu Kyzym.

Lire aussi: Le journaliste ukrainien, arrêté en Biélorussie, est officiellement accusé d’espionnage

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-