En Crimée, les occupants poursuivent en justice des mineurs qui ont enlevé le drapeau russe

En Crimée, les occupants poursuivent en justice des mineurs qui ont enlevé le drapeau russe

143
Ukrinform
En Crimée occupée, des perquisitions ont été menées dans cinq maisons de Tatars de Crimée, des poursuites pénales ont été engagées à l’égard de mineurs. Ils sont accusés d’avoir outragé les symboles d'État de la Fédération de Russie.

Cette information a été communiquée par «Krymska solidarnist».

«On a appris que plus tôt, en mai 2018, des mineurs, dont les maisons sont actuellement perquisitionnées, ont enlevé les drapeaux de la Fédération de Russie du bâtiment administratif du Conseil du village et les ont jetés». En conséquence, le département des enquêtes a ouvert une procédure pénale. Cet article prévoit la restriction de liberté, le travail forcé, l'arrestation ou l'emprisonnement», peut-on lire dans le message de «Krymska solidarnist».

Selon l’édition, le Centre de lutte contre l'extrémisme avait identifié les mineurs qui avaient participé à l'incident et ces derniers ont déjà témoigné. Ensuite des perquisitions ont eu lieu au domicile de Mustafa Koki, Umer Abduveliev, Ridvan Seytkhalilov et Seytumer Asanov, tous les quatre sont des résidents du village de Kourske, dans le district de Belogorsky, enCrimée. En outre, une enquête a eu lieu dans le village de Kholodovka du district de Sudak, au domicile d'Aziz-Muhammad Aliyev, un mineur lui aussi.

Lire aussi : La Russie a expulsé illégalement au moins 2 425 personnes de la Crimée

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-