Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 49

Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 49

Ukrinform
Les combats intenses continuent dans l’est de l’Ukraine, notamment aux abords de Marioupol. La capitale ukrainienne Kyiv est de nouveau menacée par des frappes russes.

Militaire :

  • L'armée russe menace ce soir de frapper des centres de commandement dans la capitale ukrainienne, Kyiv. « Nous voyons des tentatives de sabotage et de frappes des forces ukrainienne sur des cibles sur le territoire de la Fédération de Russie. Si de tels événements se poursuivent, des frappes seront menées par l'armée russe sur des centres de prise de décision, y compris à Kyiv, ce que l'armée russe s'est retenue de faire jusqu'à présent », a affimé Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe.
  • Les nouvelles images satellite montrent que la Russie amasse ses forces aériennes sur l'aérodrome de Lipetsk-2 dans la région de Lipetsk.
  • Les forces russes intensifient leur offensive pour faire tomber Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine, où au moins 20 000 personnes ont déjà été tuées selon les autorités ukrainiennes.
  • Cette nuit, les régions de Poltava, de Kharkiv, de Louhansk, de Donetsk et de Jytomyr ont de nouveau subi des frappes russes, plusieurs victimes sont à signaler.

Crimes de guerre :

  • L'Ukraine « est une scène de crime », affirme le procureur de la Cour pénale internationale. Le procureur de la CPI, le Britannique Karim Khan, a qualifié mercredi le pays de « scène de crime », lors d'une visite à Boutcha, près de Kyiv, où des centaines de corps de civils ont été retrouvés après le départ des troupes russes. « Nous sommes ici parce que nous avons de bonnes raisons de penser que des crimes relevant de la compétence de la cour sont commis », a-t-il déclaré. « Nous devons transpercer le brouillard de la guerre pour parvenir à la vérité ».
  • Les troupes russes ont tué 191 enfants en Ukraine depuis le 24 février, indique le Bureau du procureur général de l’Ukraine sur Telegram.
  • Aujourd’hui, les troupes russes ont lancé une nouvelle frappe de missile sur le village de Tcherkasske, région de Donetsk. Au moins sept civils ont été blessés.
  • Au cours des dernières 24 heures, les attaques russes ont tué sept civils dans la région de Kharkiv. Un enfant de deux ans blessé quelques jours auparavant par des débris d’un missile est décédé à l’hôpital, a rapporté Oleg Synyogoub, gouverneur de la région.

Crise humanitaire :

  • Environ 150 000 habitants ont déjà été évacués de Marioupol occupé par la Russie vers le territoire contrôlé par l'Ukraine. Environ 120 000 personnes restent toujours dans la ville, indique le maire de la ville Vadym Boytchenko.

Politique :

  • Les présidents polonais, lituanien, letton et estonien sont arrivés en Ukraine aujourd’hui. « Notre objectif est de soutenir le président Zelensky et les défenseurs de l'Ukraine à un moment décisif pour ce pays », selon un conseiller de la présidence polonaise.
  • Le député et homme d'affaires ukrainien Viktor Medvedtchouk, proche du président russe Vladimir Poutine a été arrêté à la suite d'une « opération spéciale », a annoncé Volodymyr Zelensky, président ukrainien, sur sa chaîne Telegram.
  • Le chancelier allemand Olaf Scholz est attendu en Ukraine pour des « décisions pratiques » comprenant la livraison d'armes lourdes pour soutenir l'Ukraine, a affirmé Oleksiy Arestovitch, un conseiller du président ukrainien, sur la chaîne publique allemande ZDF.
  • Contrairement à son homologue américain Joe Biden, le président français Emmanuel Macron n'accuse pas Vladimir Poutine de « génocide ». « Je serais prudent avec les termes », déclare-t-il, assurant que ce mot « a un sens ».
  • Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a affirmé qu'un « cessez-le-feu général » à des fins humanitaires « ne (semblait) pas possible actuellement » en Ukraine, un objectif qu'il avait confié récemment à l'un de ses adjoints envoyé à Moscou. Il a annoncé que l'ONU attendait toujours des réponses de la Russie à des propositions concrètes pour des évacuations de civils et pour garantir un acheminement d'aide humanitaire dans les zones en guerre.

Économie :

  • L'économie ukrainienne devrait se contracter d'environ 45,1% cette année, mais l'ampleur de la baisse dépendra de la durée et de l'intensité de la guerre.
  • Le président américain, Joe Biden, annonce une nouvelle aide militaire de 800 millions de dollars (735 millions d'euros) à l'Ukraine.
  • La guerre en Ukraine pourrait ramener la croissance du PIB mondial à un niveau compris entre 3,1 et 3,7 % cette année, tandis que la croissance du commerce mondial devrait s’établir à un taux compris entre 2,4 % et 3 %, a indiqué mardi l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui tablait en octobre dernier sur une hausse de 4,7 %.

Société :

  • La campagne de semis a été lancée dans toutes les régions ukrainiennes, à l'exception de la région de Louhansk, a déclaré le premier ministre ukrainien Denys Chmygal.

Sanctions :

  • Le ministère français de l'Économie et des Finances a annoncé avoir immobilisé à ce jour 23,7 milliards d'euros d'actifs russes sur son territoire, dont des biens immobiliers pour une valeur d'acquisition de 573,6 millions, suite à la guerre en Ukraine.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2023 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-