Les anciens combattants du bataillon « Tornado » ont organisé une rébellion en prison

Les anciens combattants du bataillon « Tornado » ont organisé une rébellion en prison

173
Ukrinform
Hier, dans la journée, des anciens combattants du bataillon volontaire « Tornado », condamnés pour des crimes commis dans la zone du conflit à l'est de l'Ukraine, se sont rebellés dans leur prison.

Cette information a été communiquée par le correspondant d'Ukrinform.

Quelques jours auparavant, quelques médias ont rapporté que l’ex-commandant du bataillon « Tornado », Ruslan Onychtchenko, condamné à 11 ans de prison, et ses camarades pourraient être séparés et transférés dans diverses institutions de détention provisoire.

En réponse, les prisonniers ont barricadé la sortie de la caméra et ont résisté aux forces de l'ordre. Les forces spéciales du service pénitentiaire d’État sont venues en renfort.

De nombreux militants se sont rassemblés devant le bâtiment de la prison pour empêcher les  forces de l'ordre d'emmener les prisonniers. Finalement, la police a réussi à réaliser un couloir et des voitures ont embarqué les prisonniers.

Plus tard dans la journée, Yuriy Maslak, porte-parole du ministère de la Justice, a déclaré qu'une procédure pénale, en vertu de l'article 348 -atteinte à la vie des agents d'application de la loi- du Code pénal de l'Ukraine, avait été engagée contre les anciens combattants de « Tornado ».

« Ils sont accusés d'avoir violé l'article 348 du Code pénal ukrainien- empiètement sur la vie d’agents d'application de la loi- et passibles d'une peine de prison de 15 ans », a-t-il déclaré, en ajoutant que selon certaines informations, les membres de « Tornado » extorquaient de l'argent à d'autres prisonniers et les menaçaient.

« C'est la raison pour laquelle, des perquisitions ont été effectuées dans les cellules. Selon nos informations, les prisonniers en question préparaient des émeutes et incitaient d'autres prisonniers à les suivre. Nos employés, avec les employés du bureau du procureur militaire, du Service de la sécurité de l'Ukraine et des services spéciaux Alpha, se sont rendus dans les cellules des ex-combattants de « Tornado » et ces derniers s'y sont opposés : ils ont utilisé des paquets d’explosifs qu'ils avaient fabriqué eux-mêmes et des armes blanches », a-t-il ajouté.

Yuriy Maslak a également précisé qu'il existait une vidéo, réalisée par les combattants de « Tornado » eux-mêmes sur laquelle on les voit armés de couteaux et d'une hache en train de se préparer à tuer les employés de la prison. Ces vidéos vont être diffusées sur le site Internet du Bureau du procureur.

Il a ajouté que l'un des paquets d’explosifs  improvisés avait été activé et un agent de la prison avait été blessé suite à cette explosion. Lors des affrontements avec les agents des forces de l'ordre, ils ont réussi à verser de l'essence sur un agent et ont menacé d'y mettre le feu.

Pour stabiliser la situation, trois personnes ont été emmenées de la prison dans des établissements pénitentiaires sur le territoire de la région de Kyiv, les quatre autres ont été placées à l'isolement.

Lire aussi : Les anciens combattants de «Tornado» ont fait un appel de la décision de la Cour d’Obolon

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>